webleads-tracker

Tourisme

Plan thermal, la région Auvergne-Rhône-Alpes dévoile le deuxième volet du projet

Plan thermal, la région Auvergne-Rhône-Alpes dévoile le deuxième volet du projet

Avec le deuxième volet du Plan Thermal lancé le 19 juillet à travers un appel à projets, Auvergne-Rhône-Alpes se fixe l’objectif d’être une référence sur le champ de la prévention santé et du mieux-être. Plus largement, elle compte devenir la première région thermale de France en termes de fréquentation.


L’Auvergne-Rhône-Alpes est la troisième région thermale de France avec 24 stations et 130 000 curistes. Les stations génèrent 2,5 millions de nuitées, 180 0000 emplois dont 2200 directs et chiffres d’affaires estimé des établissements thermaux de plus de 100 millions d’euros. Le marché du bien-être représente 14% du marché mondial du tourisme. Face à l’évolution des modes de vie et au vieillissement de la population, de plus en plus de personnes ont conscience de l’importance d’améliorer et de préserver leur capital santé. Attirer de nouvelles clientèles, dont les touristes en provenance des pays étrangers, nécessite de les amener à choisir une station thermale pour prendre soin d’eux.

L’objectif principal de la Région est de construire la station thermale du futur.

Ce lieu sera avant tout une destination touristique au sein de laquelle l’ensemble des composantes de la prévention santé sont présentes. L’ensemble de la station doit se mobiliser autour de quatre piliers prioritaires: la santé, les activités physiques, le volet mental et la nutrition.
La station thermale de demain devra donc proposer au clients des offres de soin globales et spécialisées, validées médicalement, en fonction d’un profil personnalisé. C’est pourquoi le plan thermal 2020-2024 est lancé par Auvergne-Rhône-Alpes. Au côté des fédérations et des acteurs de la filière,la Région a pour mission d’accompagner 24 stations thermales autour de la prévention santé et du mieux être thermal, de moderniser leurs équipements, ainsi que le cadre de vie de la station afin d’améliorer l’accueil des curistes et d’attirer de nouveaux clients.

Un projet ambitieux

En 2017, le plan thermal 2016-2020 avait été annoncé par Laurent Wauquiez, président de la Région. Le grand projet avait aidé 15 stations pour le développement de leurs projets. Au total, le plan aura coûté 23 millions d’euros.

Cette fois-ci, le plan thermal 2020-2014 est plus ambitieux. Il devra renforcer son soutien aux thermes afin d’élargir son réseau, valoriser le patrimoine culturel et ainsi permettre à la région Auvergne-Rhône-Alpes de se différencier des autres destinations thermales en France et à l’étranger.

Les stations thermales pourront déposer leur dossier de candidature jusqu’à fin octobre. La liste des stations retenue sera dévoilée le 16 décembre prochain.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !