webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

PolyDyam, spécialiste des formations et de l’événementiel automobiles !

PolyDyam, spécialiste des formations et de l’événementiel automobiles !

Loin de se cantonner aux essais industriels et à la recherche et développement, la société PolyDyam, implantée à Issoire, propose toute une palette de formations destinées aux ingénieurs et aux pilotes du secteur automobile. Un département événementiel a également été créé dans le prolongement de ces formations afin d’offrir aux clients de l’entreprise une plateforme de lancement de produits, des séminaires et des rencontres professionnelles. Le point avec Romain Bastianelli, technico-commercial et moniteur de pilotage chez PolyDyam.


PolyDyam, jeune plateforme d’innovation technologique, propose aux entreprises industrielles, aux équipementiers automobiles et aéronautiques son expertise dans les essais industriels afin d’étudier le comportement des matériaux dans la dynamique et la mobilité du futur. En 2012, Romain Bastianelli rejoint l’entreprise pour développer, entre autres, l’action formation professionnelle. Ayant passé un monitorat de pilotage et pratiquant le rallye depuis longtemps, ses compétences techniques et pratiques sont un réel atout pour PolyDyam.

Aujourd’hui responsable des formations et événementiels, Romain Bastianelli travaille à l’essor de la partie « effet roulant », c’est-à-dire tout ce qui concerne la piste : « Notre catalogue propose des formations sécurité pour les pilotes d’essai. Nous établissons avec eux un niveau de performances, une préparation physique et l’hygiène de vie à adopter avant de leur apprendre les méthodes nécessaires à un essai automobile» Les autres formations se rapportent à la « liaison au sol », aux « pneumatiques » et à «l’optimisation de la conduite » organisées avec les partenaires Dufournier Technologies et DrivTech.

Nous apprenons aux gens à utiliser les capteurs qui vont leur permettre de mesurer tout ce qui se passe à bord du véhicule

A qui sont destinées ces formations ? A tous les ingénieurs, techniciens et professionnels de l’automobile. Les ingénieurs sont en effet des théoriciens tandis que les pilotes d’essai travaillent eux essentiellement sur du ressenti. L’objectif consiste à faire en sorte que les deux parties puissent avoir le même vocabulaire et mieux se comprendre. Pour une formation « liaison au sol » par exemple, celle-ci permet d’apprendre du vocabulaire adapté à des sujets extrêmement pointus tels que les pneumatiques, l’amortissement et toutes les conséquences que cela engendre sur le comportement du véhicule. Tout cela est validé avec les essais sur piste. « Nous apprenons aux gens à utiliser les capteurs qui vont leur permettre de mesurer tout ce qui se passe à bord du véhicule et de caractériser un châssis en comportement et en performances. » PolyDyam, qui fait partie du GN CACEIPA (1), propose ces formations sur tous les circuits de France sur des véhicules JRX (Junior Rallye Cross), des véhicules bardés de capteurs qui permettent de travailler comme une écurie de course professionnelle.

PolyDyam propose également une offre événementielle, un secteur qui s’est développé à la demande : « Les clients sont venus vers nous avec ce besoin pour faire du lancement de produits, des séminaires, des incentives et des rencontres professionnelles », explique Romain Bastiannelli. PolyDyam travaille essentiellement au lancement de nouveaux pneumatiques, de périphériques automobiles ainsi qu’à la promotion de produits pour des constructeurs et des équipementiers. « Nous avons commencé par effectuer des essais pour des constructeurs et des équipementiers soit sur leurs pièces, soit sur des ensembles mécaniques complets.  Les clients nous ont demandé par la suite de faire du lancement de produits car ils n’avaient pas les compétences dans ce domaine. »

Les événements phares de PolyDyam sont les soirées « challenge endurance ». « L’idée est de proposer une rencontre entre professionnels qui vont prendre le volant de véritables voitures de course et faire un challenge entre eux suivi d’un buffet dînatoire. » Le 22 mai 2014, une première soirée « Challenge Endurance » s’est tenue avec une dizaine de personnes qui venaient toutes du domaine de l’industrie. Le programme est constitué de deux séances d’essai avec un moniteur à bord afin d’essayer le véhicule, de le prendre en main et d’apprendre le circuit. Par la suite, des équipes sont constituées par véhicules et, durant le challenge, les participants prennent la place de pilote, copilote, mécanicien et manager. Toutes les 15 minutes, un changement s’opère et chacun passe à tous les postes. La prochaine soirée « Challenge endurance » aura lieu le 5 juin avec une quinzaine de personnes venues de l’industrie et début juillet, ce sont des participants venus du domaine du bâtiment qui auront le plaisir de se frotter aux sensations du pilotage. « Nous souhaitons que cet événement soit récurrent sur le circuit d’Issoire.. L’événement a lieu le soir afin de de se dérouler en dehors des heures de travail. De plus, la conduite à la tombée de la nuit permet vraiment de tester de nouvelles sensations sur circuit », conclut Romain Bastianelli.

(1) Groupement National des Circuits Automobiles, des Centres d’Essais Industriels et des Professions Associées.

polydyam_essais



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !