webleads-tracker

Non classé

“Quand il y a un projet en Auvergne, tous les Auvergnats sont derrière”

“Quand il y a un projet en Auvergne, tous les Auvergnats  sont derrière”

Claude Barbin, Président de la CCI territoriale du Puy-de-Dôme a présenté ses vœux aux forces économiques.


« Je voudrais pour illustrer et rendre grâce à chacun, vous citer quelques exemples qui ont marqué la dynamique économique de notre territoire du Puy-de-Dôme en 2018 et qui nous rendent fiers d’être ici ».

– L’UNESCO a inscrit l’emblématique Chaîne des Puys et la Faille de Limagne au patrimoine mondial,
– Le lancement du « Hall 32 », véritable vitrine des métiers de l’industrie du futur, implanté à Clermont-Ferrand Cataroux,
– Le 73ème Congrès de l’Ordre des Experts Comptables s’est tenu à Clermont-Ferrand, événement phare de la dynamique métropolitaine,
– L’ambition au travers d’Effervescences pour accéder au titre de Capitale européenne de la Culture,
– Plus de 90 000 visiteurs au Sommet Européen de l’Elevage à Cournon d’Auvergne,

Se réorganiser
Au-delà̀ de ces fiertés légitimes pour le territoire, les Chambres de Commerce et d’Industrie du Puy-de-Dôme, de l’Allier, du Cantal, de la Haute- Loire et tout le réseau consulaire national ont vécu deux années « horribilis » en ce qui concerne leurs équilibres budgétaires, comme bien des corps intermédiaires de notre pays. Cela s’est concrétisé par une baisse pour les Chambres de Commerce et d’Industrie de 200 millions actée pour 2019/2020, se rajoutant à une baisse de 150 millions en 2018 et une autre à venir de 200 autres millions d’euros toujours sur le plan national en 2021 et 2022. Ces mesures impactent fortement, la CCI du Puy-de-Dôme.

« Nous pensons que cette décision est contre-productive pour créer de la richesse sur notre territoire Dans nos entreprises, lorsque nous devons faire face à un retournement de marché et donc à la nécessité de réduire la voilure, nous essayons de préserver les emplois et ne pas toucher à la synergie commerciale, productrice de richesses. Ainsi, nous nous adapterons, pour faire face aux engagements vis-à-vis des entreprises de notre territoire» a redit Claude Barbin

« En tant que corps intermédiaire, l’Etat doit comprendre toute l’utilité́ de nos missions. Notre réseau a déjà̀ fait preuve de sa capacité à mobiliser les chefs d’entreprise et à les inciter à s’exprimer. Il est aujourd’hui tout aussi légitime pour recueillir les propositions des chefs d’entreprise sur les thématiques économiques et écologiques portées au Grand Débat National » insistait encore le Président Barbin .

Cette écoute semble d’autant plus importante que élus consulaires sont les premiers à avoir pris acte des inquiétudes des entreprises, des commerçants, des salariés concernant l’impact du mouvement des gilets jaunes dans le cadre de plusieurs échanges noués entre les services de l’Etat et les représentants des acteurs économiques.

Les vœux du Président Barbin ont été l’occasion d’annonces importantes
Sur les grands dossiers structurels de CCI Puy-de-Dôme, des décisions drastiques sont prises et devraient contribuer à marquer 2019.
Mettre en vente des différentes implantations immobilières : Thiers, Lavoisier, la Pardieu, Ambert, Mozac.
Pour Thiers, la CCI est devenue locataire de la Communauté́ de Communes Thiers Dore et Montagne.

L’objectif sera de recentrer à 2 ans, toutes les activités de la CCI y compris CCI Formation dans la dynamique économique, avenue de la République et une cohérence urbaine de Clermont Auvergne Métropole. Il s’agit d’un véritable projet global économique permettant de faire des économies, de créer des synergies avec d’autres partenaires et de développer de nouveaux centres de profits.

L’Ecole de Commerce de Clermont-Ferrand Auvergne, élément structurant et marqueur d’excellence du territoire. En totale transparence et échanges permanents avec les élus du Directoire présidé́ par Yves Jamon et ses équipes, CCI accompagnera l’Ecole à travers la co-construction ESC/CCI d’une SAS, largement dotée dans laquelle la Chambre consulaire tiendra sa place d’actionnaire majoritaire pour lui permettre d’accueillir les investisseurs privés et lui permettre de continuer son aventure nationale et internationale.

CCI Formation, a revisité tous ses programmes pour former à des métiers utiles pour nos entreprises. Elle a également adopté des méthodes pédagogiques innovantes : 4000 stagiaires en formation continue, 130 alternants.

Evènements fédérateurs
Les événements, salons et rencontres emblématiques du territoire demeurent nécessaires à la cohésion des acteurs économiques. Le Président Barbin n’a pas hésité à les citer, comme autant de marqueurs à prendre en compte ou des exemples à reproduire.
Coutellia, le festival international du couteau d’art et tradition à Thiers
• « Ailes et Volcans » à Issoire.
• Le Forum Osez le numérique,
• Le Forum de la création/reprise d’entreprise,
• Les Rencontres de l’international.
• La création de l’association Objectif Capitales qui rassemble aujourd’hui 90 adhérents représentant 30000 emplois, les forces vives, les grandes entreprises comme Michelin et Limagrain, le maillage des TPE et PME, les acteurs culturels et les collectivités territoriales, afin que le territoire puisse continuer à être une destination économique accessible et attractive.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !