webleads-tracker

Services aux particuliers

SVP Pare-brise, n’importe où, à n’importe quelle heure, SVP Pare-Brise traite votre véhicule et avec le sourire

SVP Pare-brise, n’importe où, à n’importe quelle heure, SVP Pare-Brise traite votre véhicule et avec le sourire

Un impact de pare-brise sur votre véhicule léger et aucun garage pour vous aider? Vous avez besoin de traiter votre véhicule alors que vous êtes sur votre lieu de travail ? Pas de problèmes pour Olivier Duret et Michel Tribaudot qui prendront le volant pour venir en aide à tout client qui fera appel à eux. Véhicules légers ou agricoles, domicile ou lieu de travail, tôt le matin ou tard le soir, rien n’est impossible pour ce duo pour remettre votre pare-brise à neuf. Portrait de deux passionnés pour qui la satisfaction du client est une philosophie.


SVP Pare-Brise c’est d’abord la rencontre entre deux voisins : Olivier Duret 41 ans et Michel Tribaudot 32 ans, soucieux de donner un nouvel élan à leur avenir professionnel : « J’ai travaillé pendant 12 ans dans le domaine de la grande distribution et par la suite je me suis retrouvé au chômage. Mon voisin Michel Tribaudot venait de passer six ans dans une grande enseigne de remplacement de pare-brise et avait besoin de changement faute de perspective d’évolution. Notre rencontre a été le point de départ de notre aventure commune». Après concertation, c’est finalement dans le domaine du pare-brise qu’ils tournent leurs espoirs : « Nous n’avions pas les compétences pour faire de l’automobile générale, alors nous avons étudié le marché du pare-brise : la demande était insatisfaite et l’idée a donc germée de proposer notre propre alternative ». Pour que le projet éclose, les deux compères soignent le dossier et investissent de leur personne : « Nous avions besoin d’un budget oscillant entre 50 000 et 55 000€. Nous avons donc fourni un apport personnel. Par la suite nous avons consulté un expert-comptable qui nous a encouragé à présenter notre projet devant la Commission d’Initiative Clermont-Agglo. Nous avons pu bénéficier d’un prêt à taux zéro à hauteur de 6 000€ ».

SVP Pare-Brise voit ainsi le jour le 1er Juillet 2014 à Romagnat et se veut une alternative originale à d’autres enseignes du même domaine : « Le premier atout de SVP Pare-Brise c’est d’abord la complémentarité que je partage avec Michel, explique Olivier Duret. C’est un excellent technicien qui en plus a travaillé dans ce domaine. Il apporte donc ses compétences. Pour ma part j’assure la partie commerciale et administrative de l’entreprise». SVP Pare-Brise se spécialise dans tous les types de véhicules qu’ils soient légers, agricoles ou poids lourd. Olivier Duret ne se fixe absolument aucune limite dans ce domaine. Mais les prestations vont également au-delà du domaine du pare-brise : les vitrages automobiles (latéraux et arrière) sont traités ainsi que les rétroviseurs et les phares. « Il est quasiment impossible de trouver une entreprise de remplacement pratiquant le sur-place et la gratuité des franchises pour des véhicules comme des tracteurs ou des camping-car. C’est là que nous intervenons».

Et pour ce faire SVP Pare-Brise n’hésite pas à se rendre au domicile ou sur le lieu de travail. « On travaille en mobile : nous avons fait aménager un camion avec des meubles sur mesure et un outillage fourni par des sociétés spécialisées. Nous pouvons ainsi nous déplacer à tout moment que ce soit tôt le matin ou tard le soir. Nous avons une énorme flexibilité dans nos horaires. C’est un point important très apprécié. Cela constitue un gain de temps pour le client : il est à son lieu de travail et nous appelle pour changer son véhicule. Nous intervenons sur place et quand il sort du travail, tout est déjà fini. Le sur-place est notre priorité numéro une ». SVP Pare-Brise présente également beaucoup d’autres avantages pour ses clients : la franchise est ainsi systématiquement offerte au cours de l’intervention. « Aujourd’hui on est assuré tout risque mais la plupart des franchises de bris de glace coûtent au minimum 50€ et peuvent parfois monter à plus de 100€. Nous, on se déplace chez le client, on répare et on offre la franchise ».

La qualité de la prestation est aussi essentielle pour Olivier Duret qui n’hésite pas à aller au-delà du simple travail de remplacement de pare-brise : «Lorsque nous traitons le véhicule d’un client, nous souhaitons qu’il soit pleinement satisfait. On propose de petits services dans le domaine de la mécanique et on nettoie le véhicule et les vitres. J’interviens également sur place aux côtés de mon associé même si ma mission est commerciale à la base. Cela nous permet de mieux travailler et cela prouve également notre investissement ». Une méthode de travail qui garantit des retours souvent positifs : « On nous rappelle souvent pour nous remercier. Un client m’a récemment dit qu’il préférait travailler avec nous qu’avec une enseigne pourtant beaucoup plus connue. C’est ça notre philosophie : on est là pour se mettre au service du client. Le volume de travail n’est pas un souci On ne refuse rien à ce niveau. On prend tout ce qui a à prendre ».

Pour garantir son succès, SVP Pare-Brise a développé son réseau et insiste beaucoup sur un bon contact avec le client : « Le bouche à oreille est essentiel pour nous faire connaître. 70% de notre clientèle se fait par son intermédiaire. Nous touchons principalement via les comités d’entreprise qui redirigent des clients vers nous. Nous avons aussi des contacts sur des sites de références d’adresses ainsi que dans les assurances, le milieu agricole et le marché des petits transporteurs. » SVP Pare-Brise n’hésite pas également à faire jouer les contacts à l’échelle locale : « 97% de notre clientèle vient du Puy-de-Dôme. Les gens aiment ce qui « vient du coin ».

La publicité joue aussi son rôle dans la promotion de l’entreprise et là encore Olivier Duret n’hésite pas à mettre tout en œuvre : « Là encore nous touchons beaucoup au sein des comités d’entreprises où les échanges de carte sont de mise. Nous sommes par exemple en contact avec Michelin, les agendas de l’armée ou encore de la police. On croit beaucoup aux comités d’entreprise ! Nous disposons aussi d’une page Facebook sur laquelle les clients peuvent venir établir un premier contact avec nous. Notre site web est également à leur disposition même s’il constitue avant toute chose une vitrine. Nous utilisons également d’autres méthodes comme des opérations flyers. Nous avons également fait en sorte de nous faire remarquer de loin : le camion est floqué aux couleurs de l’entreprise ainsi que la tonnelle et les T-Shirt que nous utilisons lors de nos interventions. Une cliente a ainsi pu nous contacter après avoir remarqué le camion et l’avoir pris en photo ».

Au cours des derniers mois, SVP Pare-Brise s’est principalement focalisé sur la bonne marche de son fonctionnement et sa promotion : « Il faut y aller à petits pas et pérenniser l’entreprise. On ne pense pas s’étendre pour le moment tant que nous n’avons pas une assez bonne assise financière. Quant aux perspectives d’embauche elles dépendront de la santé future de l’entreprise et de l’évolution de la clientèle. Nous avons quelques idées comme du dépannage et du remorquage de véhicule. Mais pour ce faire il me faudra quitter mon domicile de Romagnat qui sert également de siège social. J’espère faire cela d’ici un ou deux ans et pour s’implanter autour de Clermont-Ferrand. Nous prévoyons également de rejoindre le réseau CARDAO en 2015 ».

A l’aube d’un premier bilan, Olivier Duret tire grande satisfaction de sa situation de chef d’entreprise : « Je ne regrette absolument pas ma situation. Lorsque j’étais dans la grande distribution, j’étais à 60 heures par semaine. Désormais je peux un peu mieux gérer mes horaires. Quand on monte une entreprise par rapport à son ancien métier, on n’a pas la même philosophie. Personnellement je me sens libre et cette notion de liberté est vraiment très importante. Dans une grande entreprise il n’y a aucune certitude et tout passe par la hiérarchie. Ma position personnelle me permet de m’investir dans mon travail aussi bien sur le plan matériel que sur le plan personnel grâce à la possibilité d’aménager mes horaires ».

Olivier Duret revient aussi sur les difficultés et les incertitudes de son métier : « On vit avec la pression constante du manque de résultats en fin de mois. Notre métier est en dents de scie : on peut avoir deux coups de fil dans la semaine et dix la suivante. On est tributaire de la façon dont les gens conduisent : les pare-brises ne se cassent pas comme ça. On a prévu une trésorerie pour parer aux coups durs mais c’est toujours désagréable de la voir baisser ».

Fort de son expérience, Olivier Duret n’hésite pas à encourager tous ceux qui désirent monter un projet d’entreprise : « Lorsque l’on veut créer une entreprise il ne faut pas hésiter à se lancer ! Aujourd’hui beaucoup de gens ne sont pas heureux dans leur métier. Ils ont des compétences qui ne demandent qu’à être mises en valeur. Faites un projet sérieux et une étude de marché avec prévisions à l’appui. Ne négligez pas les aides. Si vous avez bien préparé le dossier, les banques prêteront de l’argent. Attention cependant de ne pas se lancer dans n’importe quoi : trop de concurrence empêche de se démarquer. Il faut toujours apporter un supplément. Sans oublier la sympathie et l’approche professionnelle au niveau local permettront à votre entreprise de réussir ».

Contact chaleureux, prestation de qualité, intervention à l’échelle local, autant d’atouts qu’Olivier Duret met en avant pour que le client puisse se sentir rassuré sur les routes. Les conducteurs peuvent donc être tranquilles et leurs pare-brise aussi : en cas de coup dur, ils pourront toujours compter sur SVP Pare-Brise pour intervenir vite, bien, avec le sourire et la satisfaction du travail bien fait.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !