webleads-tracker

Vidéo

Télétravail | La CFE CGC l’envisage comme un outil et non une fin en soi

Télétravail | La CFE CGC l’envisage comme un outil et non une fin en soi
François Hommeril, Président de la Confédération CFE / CGC

Aux yeux de la confédération, le télétravail modifie aujourd’hui complètement le management en entreprise, et pose de véritables problématiques concernant, notamment, les garanties collectives liées à ces nouvelles modalités de travail amenées par la situation de crise sanitaire. François Hommeril, Président de la Confédération CFE CGC est l’invité de notre rédaction.


Depuis 2016, François Hommeril exerce les fonctions de Président confédéral de la CFE-CGC, premier syndicat des cadres et de l’encadrement. En 1990, François Hommeril adhère à la CFE-CGC et est rapidement élu au comité d’entreprise puis délégué syndical du site de Gardanne. Il commence à s’intéresser à la présidence du syndicat en 2013, mais n’est élu Président de la confédération au congrès de Lyon qu’en 2016 avec plus de 90% des voix, puis est réélu une seconde fois à la fin de son premier mandat en 2019.

Afin de mettre en lumière ces changements, le Journal de l’Eco reçoit François Hommeril pour connaître la position de la Confédération CFE CGC vis-à-vis du télétravail et des modifications induites dans le management des équipes.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !