webleads-tracker

Agri & Agro

Un contrat territorial pour la Dore

Un contrat territorial pour la Dore

Le Syndicat mixte du parc naturel régional Livradois-Forez vient d’organiser à Saint-Gervais-sous-Meymont, le premier comité de pilotage de l’élaboration du contrat territorial « bassin versant de la Dore ». L’objectif est de mieux cerner les actions à mener dans les prochaines années pour répondre aux besoins du territoire.


Ce premier comité de pilotage de l’élaboration du contrat territorial réunit l’ensemble des acteurs de l’eau de la Dore. Cette phase d’élaboration doit permettre de préparer le programme d’actions pour les six prochaines années visant à améliorer la qualité de la rivière.

Le contrat territorial constitue ainsi le principal moyen de mise en œuvre opérationnelle du syndicat d’aménagement et d’exploitation de la Dore, en vue d’atteindre des objectifs de bon état des masses d’eau fixés par la directive cadre européenne de l’eau.

La Dore
La rivière Dore s’écoule sur un relief accidenté constitué des monts du Forez, de la plaine alluviale d’Ambert et des hauts plateaux du Livradois. Le réseau hydrographique à dominante superficielle doté de nombreux affluents constitue un réseau de plus de 500 km de linéaire dont 472 km de masses d’eau.

S’inscrire dans la durée et la qualité de l’eau
Le syndicat mixte du parc naturel régional Livradois-Forez porte l’élaboration du contrat territorial sur le bassin versant de la Dore en cohérence avec le schéma d’aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Guidé par les objectifs de cohérence hydrographique et par les priorités de l’agence de l’eau Loire-Bretagne au titre de son 11ème programme d’intervention, cette démarche représente un levier majeur pour préserver et restaurer les cours d’eau et milieux aquatiques du territoire.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !