webleads-tracker

Numérique, Informatique & Télécom

Un ordinateur virtuel dans le cloud grâce à Blade

Un ordinateur virtuel dans le cloud grâce à Blade

C’est une révolution très attendue, notamment dans le monde du gaming : un ordinateur virtuel. La start-up parisienne Blade, créée en octobre 2015, vient d’annoncer son boîtier Shadow qui permettra de se connecter directement à un ordinateur à distance.


Un pari ambitieux

Plus besoin d’avoir son ordinateur, ce boîtier permettra d’avoir accès à un ordinateur très puissant à distance. Ainsi, plus besoin d’installer les logiciels ou les jeux vidéos, plus besoin d’avoir de carte graphique hors de prix, le but étant de pouvoir jouer n’importe où à n’importe quel moment, tant que l’on a accès à un moniteur et à un terminal qui peut se connecter à un service en ligne. C’est une nouvelle pratique appelée le « cloud computing » qui est en train de se mettre en place. « Les joueurs de jeux vidéo ont besoin d’ordinateurs vraiment puissants et n’ont pas toujours un gros budget (…) donc c’est vis-à-vis d’eux que notre solution sera la plus intéressante », explique Emmanuel Freund, l’un des fondateurs de Blade.

Une nouvelle ère technologique

« C’est parti du principe qu’un ordinateur qui prend énormément de place, fait du bruit et consomme beaucoup d’électricité n’avait pas beaucoup de sens. On pourrait de façon beaucoup plus efficace utiliser la puissance des ordinateurs à partir du data centre et envoyer cette puissance directement par les réseaux », a expliqué Emmanuel Freund. Le Shadow a la taille d’un petit boîtier et a été dévoilé lors de la Paris Games Week, du 27 au 31 octobre 2016. Il est commercialisé avec un abonnement allant de 29,95 à 44,95 euros.

Pour en savoir plus : https://shadow.tech/



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !