webleads-tracker

Services

Une recherche d’emploi « all inclusive » pour les jeunes

Une recherche d’emploi « all inclusive » pour les jeunes

Les deux entreprises lyonnaises Home in Love et Jobmania s’engagent pour favoriser la mobilité des jeunes sur le marché de l’emploi. Les candidats recrutés par Jobmania profiteront gratuitement du service de recherche de logement proposé par Home in Love.


Près d’un quart des Français déclarent avoir déjà renoncé à un travail ou à une formation faute de moyens pour se déplacer. Le taux progresse fortement parmi les 18-24 ans (près d’un jeune sur deux).

Pour Nelly Duong, co-fondatrice et CEO d’Home in Love, « la mobilité géographique représente un facteur décisif dans la vie professionnelle des jeunes actifs. Or aujourd’hui, ils sont massivement confrontés aux difficultés d’accès au logement ce qui est le principal obstacle dans leur parcours vers l’emploi et l’autonomie. Le renforcement des exigences des bailleurs notamment, leur rend difficile l’entrée dans un logement du parc privé, alors qu’il répond en grande majorité aux besoins des jeunes (situation en centre-ville, logements plus petits, conditions d’attributions rapides). »

Les candidats, placés en entreprise par l’agence de recrutement Jobmania, seront donc accompagnés par le service innovant Home in Love qui trouvera pour eux leur nouveau logement, dans le quartier qui leur correspond. Ce partenariat inédit s’inscrit dans la démarche des deux entreprises de favoriser la mobilité et l’emploi des jeunes (20,7% de demandeurs d’emplois chez les 16-25 ans) et de permettre aux entreprises éloignées des principaux carrefours étudiants d’attirer les talents nécessaires pour accompagner leur croissance.

Supprimer les obstacles à l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi

Le fondateur de Jobmania souhaite supprimer un obstacle aux jeunes souhaitant s’insérer sur le marché de l’emploi : « Aujourd’hui, les étudiants et les jeunes diplômés ne sont pas frileux et acceptent la mobilité pour trouver un emploi. Mais les différents freins dont les obstacles administratifs et les contraintes de temps – notamment dans des processus de recrutement de plus en plus courts – découragent les jeunes et concentrent leur recherche d’emploi dans la zone géographique très proche de leur lieu d’habitation : soit le logement familial, soit le logement étudiant. » indique t-il.

 

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !