webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

#UP ! : treize porteurs de projets auvergnats comptent sur vous !

#UP ! : treize porteurs de projets auvergnats comptent sur vous !
Photo : les lauréats du concours #UP! 2014 (NewsAuvergne)

Fabriquer des skis écolos, créer une fondation contre la douleur, lancer une ferme aquaponique, une appli pour le co-voiturage ou encore inventer des objets connectés made in Auvergne… Ils sont treize jeunes Auvergnats porteurs de projets à avoir récolté plus de 10.000 votes sur Internet pour remporter le concours de projets#UP ! Une première étape vers la mise en marche d’un projet professionnel, souvent audacieux et toujours innovant. Ils ont débuté le 19 novembre leur campagne de levée de fonds sur la plateforme nationale de financement participatif Ulule. Ils ont désormais jusqu’au début de l’année 2015 pour récolter l’argent dont ils ont besoin pour financer leur activité.


A l’instar de Julien Donzal, un jeune ingénieur auvergnat, qui cherche à lever 3 500 € de fonds sur Ulule afin de commander les matériaux nécessaires à la production des premiers skis en bois écologiques made in Auvergne. “Nous avons développé les prototypes avec mon frère, entièrement en matériaux recyclables. Nous avons de très bons retours. Si nous atteignons notre objectif, nous pourrons démarrer la production rapidement”. Sarah Bienaimé, elle aussi, compte sur la plateforme Ulule pour trouver 4000 €. Cette ex-prof d’anglais cantalienne s’est recyclée récemment dans un atelier de création culinaire végétale et sans gluten. Les grandes maisons d’édition lui font déjà les yeux doux, mais elle doit absolument investir dans du matériel photo professionnel et dans un logiciel de création graphique. “Ce sont des frais auxquels je n’avais pas pensé en me lançant. #UP ! va me permettre de trouver ces fonds, j’espère”.

Un soutien financier et technique

En Haute-Loire Anne Bernardi a besoin elle aussi de 4 000 € pour financer le tome 2 de sa web BD “Ratus Ratus”. “C’est un travail au long cours. Il faut du temps pour écrire une BD. Ces fonds m’aideraient à réaliser les 45 pages de ce nouvel album”. Dans l’Allier, à Gannat, le projet Moose est également bien avancé. “Nous voulons créer des cabanes écologiques sur mesure”, annonce Antoine Anquetil qui rêve avec ses deux associés de glaner 3 000 € pour financer son premier Fablab éphémère…

Pour donner de la visibilité aux treize porteurs de projets, Auvergne nouveau Monde a décidé de les accompagner financièrement et techniquement. “Il a fallu sélectionner une quinzaine de dossier parmi quarante-trois, précise Jean Pinard, délégué général d’Auvergne Nouveau Monde. A présent, nous sommes là pour les aider dans leur démarche et pour les faire connaître. On voudrait que cette forme de collaboration participative devienne une pratique plus répandue”.

Les internautes n’ont plus que quelques jours pour soutenir ces idées. Des petits clics qui peuvent changer la destinée de ces treize ambitieux Auvergnats.

Un article de Geneviève Colonna d’Istria –
Rédactrice en chef du magazine News Auvergne

Découvrez News Auvergne en cliquant ici



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !