webleads-tracker

Société

Valéry Giscard d’Estaing | Homme d’État et auvergnat de coeur

Valéry Giscard d’Estaing | Homme d’État et auvergnat de coeur
L’ancien Président de la république, Valéry Giscard d’Estaing était devenu Académicien. “Un immortel” diront certains … Un visionnaire, pour d’autres. La France lui doit de nombreuses réformes. L’Auvergne lui doit ses plus grandes infrastructures. Emmanuel Macron a décrété un deuil national le 9 décembre en guise d’hommage national. VGE, entre dans l’Histoire de notre pays.

Disparu à l’âge de 94 ans, Valéry Giscard d’Estaing a marqué de son engagement le territoire auvergnat auquel il était très attaché. Retrouvez une de ses dernières interviews dans laquelle le Président raconte “son Auvergne”.


Le Puy-de-Dôme, c’était une affaire de famille. Le grand père et l’arrière-grand-père maternels de Valéry Giscard d’Estaing, hommes politiques, ont tous deux été députés du département. Attaché à ce territoire, Valéry Giscard d’Estaing reprend le flambeau, et commence par étudier dans ses jeunes années au Lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand.

Il accède par la suite en 1958 aux fonctions de conseiller général du département du Puy-de-Dôme, plus précisément dans le canton de Rochefort-Montagne. Il exercera ainsi ces mêmes fonctions jusqu’en 1974, étant réélu plusieurs fois sans discontinuer, avant d’accéder à d’autres fonctions politiques et de devenir Président de la République de 1974 à 1981.

Il est notamment à l’origine de la dépénalisation de l’avortement, en proposant un encadrement à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et l’autorisation à l’interruption médicale de grossesse (IMG). La loi Veil est ainsi adoptée en France en janvier 1975, préparée par Simone Veil.

Il propose également une loi d’orientation en faveur des handicapés, prévoyant entre autres le droit au travail ; ainsi que l’abaissement de la majorité civile et électorale de 21 à 18 ans, profitant à plus de deux millions de jeunes en France à l’époque.

Retrouvez une de ses dernières interviews dans laquelle le Président raconte “son Auvergne”. Interview donnée à Marc-Alexis pour Vues d’Auvergne

Après la présidence, Valéry Giscard d’Estaing revient à des fonctions politiques locales en étant élu conseiller général du Puy-de-Dôme dans le canton de Chamalières, puis Président du Conseil Régional d’Auvergne en 1986.

Durant son mandat, il met en lumière le territoire auvergnat en favorisant le réseau routier et construisant 4 autoroutes, dont l’A89 ; il obtient également la construction du Zénith d’Auvergne, de la Grande Halle d’Auvergne, mais aussi du Parc Vulcania, aujourd’hui acteurs majeurs du paysage économique et culturel de la Région.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !