webleads-tracker

Tendances Éco

Semaine de la mobilité | Coup de projecteur sur 2 projets pratiques

Semaine de la mobilité | Coup de projecteur sur 2 projets pratiques

A l’occasion de la 19e édition de la semaine européenne de la mobilité qui se déroulera du 16 au 22 septembre, l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) souhaite mettre à l’honneur deux de ses partenaires parmi les 18 que le programme accompagne et soutient.


le Parc naturel régional de Chartreuse (PNR Chartreuse) pour sa démarche de massification du partage de la voiture individuelle (autopartage, covoiturage et auto-stop) et de pérennisation de cette solution pour une majorité de la population, par l’accompagnement au changement de comportement ; et la Communauté de communes de la Plaine de l’Ain pour le développement du covoiturage en micro-transport organisé à l’échelle duterritoire, et l’information sur les modes de mobilité.

Le PNR de Chartreuse : massifier l’utilisation collective de la voiture et en faire une solution de mobilité à part entière.

Le Parc naturel régional est un territoire montagneux et rural, possédant un habitat dispersé. Largement dépendants de la voiture, les habitants effectuent 75 % de leurs déplacements en optant pour ce mode de transport. Pour en limiter son usage, de nombreux services à la mobilité ont vu le jour ces dernières années, et notamment la mutualisation de la voiture individuelle sous forme de covoiturage, autostop et autopartage.

Le projet se veut innovant pour deux raisons : d’une part, il prévoit de cibler tous les publics, y compris ceux en situation de précarité. D’autre part, il prévoit d’associer les habitants et les élus au développement des outils et à l’accompagnement au changement de comportement.

C’est ainsi que, le 17 septembre prochain, sera lancé le premier réseau des ambassadeurs de la mobilité du Parc, baptisé « Chartreuse en mouvement ». Il réunira, dans un premier temps, une vingtaine de personnes dont des élus, des citoyens et des représentants de sociétés organisatrices de transport. Objectifs : faire du partage d’expériences, apporter un soutien aux élus et collectifs de citoyens qui souhaitent échanger, créer du lien entre les acteurs politiques et techniques, dans le but de mobiliser davantage les citoyens et accélérer les changements de comportement.

La Communauté de communes de la Plaine de l’Ain pour la mise en place un dispositif de covoiturage en micro-transport organisé.

La Communauté de communes de la Plaine de l’Ain (CCPA) s’engage pour le développement de nouvelles mobilités : une politique globale qui vise à s’appuyer sur tous les mécanismes disponibles pour offrir un bouquet de mobilité le plus large possible en fonction des usages et besoins variés des citoyens, et notamment sur la question du trajet « domicile travail ».

Sur la Communauté de communes, 16 % de la population et 30 % des jeunes de moins de 30 ans sont en situation de précarité énergétique liée aux transports. C’est pourquoi la Communauté de communes a souhaité mettre en place, dans le cadre du programme PEnD-Aura+, un système de covoiturage spontané, simple et innovant, pratique et peu onéreux en frais de fonctionnement.

Des lignes et arrêts de covoiturage ont ainsi été installés depuis les gares d’Ambérieu et Meximieux vers le Parc industriel de la Plaine de l’Ain. Le principe du dispositif est simple : depuis le 7 septembre 2020, grâce au dispositif Covoit’ici, les passagers peuvent désormais, sans avoir à réserver à l’avance, se rendre à l’arrêt, obtenir une estimation du temps d’attente et visualiser les prochains passages de conducteurs/covoitureurs en temps réel.

Les conducteurs sont prévenus par des panneaux lumineux et l’application mobile. Une garantie de trajet est mise en place pour rassurer les passagers et palier une ?éventuelle absence de conducteurs.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !