webleads-tracker

Commerce

A Lyon, Bière et moi démocratise la pratique du brassage amateur

A Lyon, Bière et moi démocratise la pratique du brassage amateur
Julien Lemaire et Sylvain Jean

Vous imaginez-vous un jour produire vous-même votre bière ? Savez-vous que la bière artisanale est meilleure pour la santé ? Bière et moi vous propose une méthode et du matériel pour vous initier à l’art du brassage et de la dégustation. Julien Lemaire, qui a créé la société en 2014 avec Sylvain Jean, nous en dit plus sur cette proposition alléchante.

Crédits photos: Jean-Christophe MORERA


C’est l’histoire de deux étudiants en école de commerce à Dijon qui, chose courante, aiment la bière. Chose déjà moins commune, ils se sont toujours dit que leur personnalité indépendante les amènerait un jour à créer leur entreprise. Après une première expérience professionnelle, Sylvain part une année en Nouvelle Zélande où le brassage à domicile est répandu. De retour en France, il cherche à initier son ami Julien, mais le ticket d’entrée pour acquérir le matériel est assez élevé. C’est l’occasion de lancer le concept en France.

Un souvenir que je n’oublierai jamais

« Avant de lancer Bière et moi, nous avons consacré une année au développement du projet : étude de marché, business plan, c’était un cas d’école pour les jeunes diplômés que nous étions. Un déclic a eu lieu en juin 2014, lorsque nous avons participé à la Lyon CCI Académy et que nous avons obtenu le prix du public devant 300 personnes. Ca s’est joué à l’applaudimètre : lorsque je me suis retourné et que j’ai vu que nous avions obtenu 100%, c’est-à-dire mieux que les nombreux projets très applaudis présentés avant le nôtre, j’ai ressenti une émotion vraiment extraordinaire, qui me donne de l’énergie encore aujourd’hui. Après cela, obtenir un prêt auprès des banques a été beaucoup plus aisé, ce qui nous a permis de boucler le financement. »

Beaucoup de clients disent qu’il n’y a pas de retour en arrière possible !

« Nous voulons vraiment démocratiser la pratique du brassage amateur, à la fois techniquement et financièrement. Une bière fabriquée artisanalement est meilleure pour la santé, elle est moins sucrée, elle contient des levures qui sont très bonnes pour la flore intestinale, les ongles, les cheveux… et elle est meilleure tout court ! On obtient un produit de qualité bien supérieure aux bières industrielles, pour moins cher. Mais l’essentiel à mes yeux est qu’on s’inscrit dans une autre démarche : le fait d’avoir senti d’un côté les houblons, de l’autre les malts en train de cuire, apprend tout de suite à décortiquer les différentes saveurs d’une bière, à mieux la goûter et l’apprécier. »

Du débutant à l’amateur éclairé

L’entreprise accompagne ses clients dans leur progression. Elle propose un kit pour débuter très accessible, ainsi que des tutoriels, des ingrédients et matériels spécifiques pour aller progressivement vers un brassage personnalisé. Les deux associés se montrent à l’écoute des observations de leurs clients. Ils leur répondent et proposent des améliorations en fonction des suggestions laissées sur le site ou par téléphone. Outre la boutique en ligne, quelques points de vente existent à Lyon et en Bretagne. « En 2016, nous allons multiplier les points de distribution chez des cavistes. Nous voulons aussi développer notre marché B to B, puisque nous fournissons des brasseries professionnelles. Cela devrait nous amener prochainement à embaucher une personne. »

Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs ont atteint leurs objectifs commerciaux, mais aussi personnels, puisque Julien nous confie : « La bière est tout un monde. Des clients nous disent qu’ils ont redécouvert la bière grâce à nous. Nous établissons avec eux une relation privilégiée. Les jeudis soir, certains viennent nous voir à l’entrepôt, nous dégustons ensemble, ils échangent entre eux leurs procédés… Ces temps de partage et les encouragements que nous recevons sont ce qui nous nourrit le plus. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !