webleads-tracker

Industrie

Agriculture | La Région soutient la filière ail en Auvergne

Agriculture | La Région soutient la filière ail en Auvergne

En visite le 21 avril à l’entreprise Rochias à Issoire, spécialiste européen de la transformation d’alliacées, Laurent WAUQUIEZ a annoncé un accompagnement de 500 000 euros de la Région pour soutenir les projets d’investissement de l’entreprise et protéger les emplois.


Il a également apporté le soutien de la Région pour la création de la première filière de production d’ail à destination industrielle en Auvergne-Rhône-Alpes. Un marché aujourd’hui largement délocalisé en Chine.

Premier budget agricole et première région industrielle de la France, la Région est mobilisée pour la promotion et le développement de nos filières d’excellence. L’ambition de créer la première filière de production d’ail en Auvergne-Rhône-Alpes s’appuie sur le savoir-faire de l’entreprise Rochias, pionnier de la déshydratation d’ail dans les années 50 et seule entreprise française à transformer l’ail industriel.

Actuellement, le marché mondial de l’ail industriel est dominé par la Chine dont provient 90% de l’ail déshydraté. Si l’Auvergne est historiquement un grand territoire de production d’ail, la majorité des producteurs cultivent de l’ail de consommation.

Rochias souhaite ainsi développer en Auvergne des ingrédients, aujourd’hui en provenance de Chine, et relocaliser la production d’ail transformé. Du fait de son implantation locale, elle a donné une vraie dynamique dans cette démarche de structuration d’une filière régionale en fédérant les agriculteurs et les entreprises de l’agroalimentaire autour de ce projet.

En lien étroit avec l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, Rochias a d’ores et déjà bénéficié d’aides régionales sur différents projets.

La Région est pleinement mobilisée pour étudier les modalités d’un accompagnement, notamment via le financement d’équipements et de machines, pour l’émergence d’une véritable filière de l’ail industriel en Auvergne-Rhône-Alpes regroupant l’ensemble des acteurs du territoire des agriculteurs de la plaine de Limagne aux entreprises en passant par les organismes professionnels.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !