webleads-tracker

Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Voyage

Auvergne nouveau monde : BILAN printemps et perspectives été 2016

Auvergne nouveau monde : BILAN printemps et perspectives été 2016

Les professionnels du tourisme de la région Auvergne Rhône‐Alpes sont relativement satisfaits de la fréquentation au printemps 2016 malgré un climat conjoncturel difficile. Les prestataires sont confiants pour la saison d’été au vu du bon niveau de réservation actuel. *


Un bilan positif pour le printemps 2016 en Auvergne Rhône‐Alpes

Toute clientèle confondue, la fréquentation du printemps se situe dans la moyenne nationale avec 56% des prestataires interrogés satisfaits. Ce taux grimpe jusqu’à 64% pour les professionnels situés en zone urbaine. A noter, une tendance à la baisse par rapport à 2015, notamment en zone rurale. Cependant, le taux d’occupation (45%) est quasi stable par rapport à 2015 (48%).

La clientèle est majoritairement française (87%) et vient principalement de Rhône‐Alpes et d’Île‐de‐France. Concernant la clientèle étrangère, les Allemands sont en tête, suivis des Britanniques et des Belges.

Pour ce printemps, la durée moyenne de séjour s’élève à 3,7 jours. Les séjours durent plus longtemps à la montagne (4,2 jours). Pour cette même période, la recette moyenne par chambre (RMC) s’élève à 57€/jour. Elle est plus élevée en zone urbaine (64€).

Des réservations pour la saison estivale 2016 encourageantes

Les 2/3 des professionnels sont optimistes pour le début de la saison estivale. Cet optimisme s’explique en partie par le dynamisme des clientèles régionales et françaises, les clientèles internationales restant un peu en retrait.

Les réservations pour le mois de juillet et l’ensemble de la saison estivale sont bonnes (62% de confiance) et supérieures à la moyenne nationale (57%).

L’Euro, le Tour de France et les attentats : des évènements à forts impacts

Deux évènements d’envergure internationale devraient avoir un impact fort sur la fréquentation touristique dans la région : l’Euro et le Tour de France. Pour environ un professionnel sur cinq, l’Euro et le Tour de France auront un impact favorable sur leur activité. De plus, 22% des professionnels en zone urbaine ont déjà ressenti des effets positifs ou des réservations en hausse à l’occasion de l’Euro. Il reste toutefois une variable d’incertitude puisque 17% des répondants estiment que les évènements parisiens de novembre 2015 auront une incidence sur leur activité pour la saison à venir.

Zoom sur la destination Auvergne

La fréquentation touristique de ce printemps a été « bonne » voire « très bonne » pour un peu plus de la moitié (57%) des professionnels du tourisme auvergnat. Ce score peut être considéré comme bon au vu des évènements de ce printemps (météo, ponts, climat social, inondations…). L’espace urbain réalise le meilleur score avec 70% de prestataires satisfaits contre 53% en espace rural et 41% dans les stations de montagne. Parmi les hébergeurs, les propriétaires de chambres d’hôtes et les exploitants de campings sont les moins satisfaits alors que les gestionnaires de centres d’accueil affichent la meilleure satisfaction.

D’un point de vue économique, le panier moyen reste stable par rapport à l’année dernière pour la majorité des acteurs du tourisme. Les hébergements affichent un taux d’occupation moyen de 43% ; celui‐ci atteint 52% en espace urbain. La recette moyenne par chambre est de 60€/jour et atteint 67€ pour les établissements en ville. De plus, la durée de séjour reste stable par rapport au printemps 2015 avec une moyenne qui s’établit à 4,1 jours.

En Auvergne, la clientèle française représente 90% des clients au printemps et vient majoritairement de Rhône‐Alpes, d’Île‐de‐France et d’Auvergne. Concernant la clientèle étrangère, les Allemands, Britanniques, Belges et Néerlandais restent les nationalités les plus représentées.

Des prévisions optimistes de fréquentation pour cet été

Pour le mois de juillet, plus d’un professionnel sur deux (60%) estime que leur niveau de réservation est bon voire très bon, particulièrement pour la clientèle française. La fidélité des clients, le taux de remplissage, les réservations de dernières minutes contribuent à ce bon niveau de confiance même si le pouvoir d’achat et le climat social sont des facteurs qui risquent d’avoir des conséquences sur l’activité de cet été. Seulement 12% des prestataires auvergnats estiment que les évènements tragiques de novembre 2015 à Paris auront un impact négatif pour la saison à venir. Un prestataire sur dix pense que l’Euro et le Tour de France favoriseront leur activité lors de la saison estivale.

Enfin, suite à la création de la nouvelle région Auvergne Rhône‐Alpes, la majorité des professionnels du tourisme auvergnat perçoit ce rapprochement de manière positive pour l’économie touristique.

* Enquête téléphonique réalisée par Novamétrie pour le compte du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne et de Rhône‐Alpes Tourisme du 6 au 10 juin 2016 auprès de 800 professionnels du tourisme, selon la méthode des quotas (département, type d’activité, espace).

Contacts :

Presse ‐ Anne ANDRE ‐ 04 73 29 49 41 ‐ anne.andre@crdt‐auvergne.fr

Observation ‐ Guilhem PONCY ‐ 04 73 29 49 70 ‐ guilhem.poncy@crdt‐auvergne.fr



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !