webleads-tracker

Commerce

DarlingBox étoffe son offre coquine et s’ouvre à de nouveaux marchés

DarlingBox étoffe son offre coquine et s’ouvre à de nouveaux marchés

La jeune entreprise Lyonnaise, créée il y a deux ans par Maxime Trouche et Barthélémy Rupé, est positionnée sur la vente de coffrets sexy à destination des couples. Le concept fait mouche et connait deux axes de développement : l’international ainsi que la commercialisation en marque blanche auprès des hôteliers.


Une équipe complémentaire

Maxime Trouche, gérant de DarlingBox, est diplômé d’un Master en Management de l’ESDES Business School de Lyon. C’est dans cette école qu’il a rencontré son associé, Barthélémy Rupé, responsable de la logistique et des achats au sein de la start-up. Camélia Cheerrah, directrice associée en charge du marketing, apporte un soin tout particulier au choix des produits. « Son regard et sa sensibilité sont d’une grande importance car nous avons une part conséquente de clientèle féminine. Le fait que le produit soit aussi conçu par une femme est quelque chose de primordial. », souligne le gérant.

L’effet « wahou » au déballage

Le but avoué des jeunes entrepreneurs est bien de pimenter la vie de couple. Les coffrets surprises, envoyés à domicile, contiennent 70 à 80 % d’accessoires érotiques soft. Le reste étant composé d’offres diverses présélectionnées. Le coffret « chaud lapin », par exemple, promet de « faire bondir la température chez vous ». Le coffret « la vie en rose », quant à lui, fait miroiter « une soirée en amoureux trépidante et douce. » Nous le voyons, il y en a pour tous les goûts. « Les clients ne connaissent pas forcément les produits et les marques, précise Maxime Trouche. C’est pour cela que la notion de présélection est pertinente. Et ce d’autant plus que tout le monde n’est pas disposé à aller chercher ce type de produits dans les boutiques traditionnelles. »

12 nouvelles thématiques et des coffrets gay et lesbien

Après un an et demi d’étude des retours clients et de collecte d’informations, DarlingBox a décidé de lancer une offre reposant sur 12 thématiques. Maxime Trouche précise : « La grande nouveauté : les coffrets gay et lesbien. Nous nous adressons à tous les couples. La nouvelle version de notre site permet aux internautes de choisir un coffret majoritairement érotique, ou qui s’oriente plus vers la vie de couple. Un système de filtres permet de proposer une offre bien plus large et globale. Notre but est de ne pas complexifier l’offre, mais d’apporter du contenu et de la valeur. Notre fer de lance est la simplicité et le ludique. Cela a été le défi de la refonte de notre site et je crois que nous l’avons relevé. »

L’ouverture à l’international et le BtoB

Après avoir conquis une clientèle française, DarlingBox se tourne aujourd’hui vers l’étranger et distribue déjà ses coffrets en Belgique, au Luxembourg et en Grande-Bretagne.

Astucieusement, les trois associés ont tenu un stand sur le salon de l’hôtellerie l’année dernière. L’idée était de tester le marché du BtoB. Et l’offre s’est révélée plutôt pertinente, puisque l’entreprise a décidé de créer un site Internet dédié aux professionnels du secteur. « Les hôteliers avec qui nous travaillons revendent des coffrets à leur clients, ou les donnent en les incluant dans leur marge. Cette petite attention déposée dans la chambre ou proposée en vitrine, va permettre à l’hôtelier de se démarquer de la concurrence avec une solution 100 % orientée client. » Cette offre à destination des hôteliers connait un bel engouement, avec une progression de 20 % des ventes chaque mois.

Plus généralement, DarlingBox a enregistré une progression de 30 % de son chiffre d’affaires avec une augmentation des ventes qui atteint 35 % pour la seule période de Noël 2015. La jeune pousse espère encore augmenter ses ventes de 50 % à l’occasion de la Saint-Valentin, notamment grâce à la nouvelle offre et l’expansion à l’international.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !