webleads-tracker

Tourisme, restauration

Des hébergements « Nattitude » en chambres d’hôtes

Des hébergements « Nattitude » en chambres d’hôtes
Marie-Claire et Cyr Mercier, Les Eydieux

Elles n’ont rien en commun si ce n’est l’essentiel : une qualité architecturale particulière, une atmosphère, une qualité d’accueil, une ambiance, un décor raffiné et un esprit « Nattitude ». Qu’elles soient de ville ou de pleine nature, toutes ont ce petit quelque chose en plus qui donne envie d’y revenir. Le Journal de l’éco vous fait découvrir cette semaine 2 maisons d’hôtes de caractère : Les Eydieux et Altamica.


Les Eydieux, un goût de nature

Deux suites ouvertes sur un jardin calme et odorant, des champs à perte de vue, le chant des ruisseaux qui serpentent alentour, vous êtes aux Eydieux, chez Marie-Claire et Cyr, au bout du monde et cependant pas trop loin de la civilisation. Clermont-Ferrand n’est qu’à 45 minutes de route, Riom à 30 minutes, et tout autour, le Parc régional des Volcans offre sa diversité de paysages aux randonneurs et touristes nombreux dans la région.

Marie-Claire et Cyr sont arrivés là presque par hasard. C’est ainsi qu’elle relate son parcours : « Mon mari était déjà installé en Auvergne pour son emploi. Lui est berrichon et moi du Poitou, donc pas auvergnats du tout ! Nous cherchions, en 1995, un lieu de vie où s’installer avec nos 3 premiers enfants ; un véritable coin de campagne, isolé et sans véhicules et nous l’avons trouvé là, dans ce corps de ferme, au bout d’une impasse. »

Depuis 2004, la maison familiale s’est transformée en maison d’hôtes : « Nous accueillions déjà beaucoup de nos amis et une partie des bâtiments allait s’écrouler ; nous voulions faire partager la qualité de vie de ce petit coin d’Auvergne à d’autres. »

Cette ambassadrice de l’Auvergne qui pratique l’art de préparer des délicieuses préparations culinaires aux plantes sauvages, vous accueille avec un verre de limonade aux fleurs de sureau, propose des tisanes à l’ancienne, et sait mieux que personne rendre vie à des petits meubles chinés que sa formation d’ébéniste et ses études en histoire de l’art lui permettent de transformer en pièces uniques et originales. Tel est le charme de cette maison d’hôtes à la décoration très soignée quoique simple : le rustique y côtoie la modernité dans un style de reconstruction privilégiant des matériaux locaux, le respect du bâti traditionnel.

« Les deux suites sont complètement indépendantes de notre lieu de vie, et sont équipées des prestations de bien-être propre à chacun des logis (hammam pour le Poulailler et baignoire à bulles et chromo-thérapie pour le Pigeonnier). »

Moyennant quoi, et avec une bonne présence sur les sites de référencement, dans la presse et sur les salons dédiés au tourisme, les Eydieux ont un taux moyen de remplissage de 50 % sur l’année.

Les familles, les couples forment l’essentiel de la clientèle, à 95 % française ; Suisses, Belges et Néerlandais étant, comme partout en Auvergne, quasiment les seuls étrangers présents.

Altamica, la campagne à la ville

Trois chambres de charme dans une ancienne propriété viticole de caractère, une cour intérieure fraîche et accueillante, cachée derrière des hauts murs, Altamica est un endroit discret en plein centre bourg de Cournon d’Auvergne.

C’est dans ce nid douillet que Catherine et Michel vivent depuis 23 ans, un espace qu’ils partagent aujourd’hui avec des touristes, des personnes en déplacement professionnel, des familles à la recherche de tranquillité sur la route des vacances ou après une journée de travail : « Après la restauration de la maison principale, nous avons entrepris, il y a quelques années, de faire revivre d’une autre manière l’ancien pigeonnier. Nous y avons aménagé une chambre pour nos amis et, devant leur enthousiasme, l’idée nous est venue de partager notre cadre de vie avec des hôtes de passage ou en vacances. L’expérience nous a bien plu et pourtant, rien dans notre vie professionnelle dans le secteur de l’informatique ne nous prédisposait à cela ! »

Pour mener à bien cet aménagement et monter leur structure, Catherine et Michel ont été accompagnés à la fois par les Gites de France et par le Comité Régional de Développement Touristique Auvergne (CRDTA) dont les techniciens sont très à l’écoute des porteurs de projets.

Et c’est ainsi que, après le pigeonnier, l’expérience étant concluante, ils ont poursuivi leur idée en transformant la grange et l’écurie en deux autres chambres d’hôtes, chacune avec son charme propre et dans le plus grand respect du bâti traditionnel. La décoration, résolument contemporaine, ajoute à la plénitude du lieu et à l’impression d’espace que donnent les ouvertures sur la cour.

Altamica appartient également au réseau Nattitude dont Catherine et Michel sont les plus ardents défenseurs : « A la première approche du concept Nattitude, nous avons été séduits par l’idée d’être réunis autour de certains principes, tout en conservant chacun notre identité et notre originalité dans le terroir. Altamica s’inscrit dans le concept Nattitude sous différents aspects : tout d’abord sur le plan du bien-être dans un lieu préservé qui permet sur place activités sportives , détente et massages. Sur le plan culturel (animations, expositions, musées), sur le plan touristique (espaces naturels, randonneurs) et sportif (vélos, motos, etc.). Le tout complété par une attitude écologique qui repose sur l’utilisation de produits sains et régionaux . »

Catherine la clermontoise et Michel, originaire du Cantal, aiment parler de leur région et ont plaisir à accompagner les touristes accueillis en donnant conseils et documentation. Cette dimension humaine est l’essence même du concept Nattitude.

Pratique :

Les Eydieux
Marie-Claire Mercier
04 73 86 91 95
63410 Saint-Angel
Http://www.leseydieux.com

ALTAMICA
12 rue Blaise Pascal
63800 Cournon d’Auvergne
Catherine et Michel Soucheyre
Tél.: 04 73 84 34 29 – 06 12 30 85 35
http://www.altamica.fr

Catherine et Michel Soucheyre

Catherine et Michel Soucheyre, Altamica, crédit photo Robert DOMPNIER

Nattitude

CRDTA : Michèle POURCHER
Développement de Nattitude, de l’agritourisme et qualification des hébergements
Tél. 04 73 29 49 92 / michele.pourcher@crdt-auvergne.fr

A lire sur le journal de l’éco

Nattitude le concept : http://lejournaldeleco.fr/nattitude-des-hebergements-touristiques-qui-valent-le-detour/

Deux hébergements “Nattitude” d’exception : http://lejournaldeleco.fr/nattitude-des-hebergements-touristiques-dexception/



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !