webleads-tracker

Commerce

Gloriosa : des créations florales sur-mesure pour les professionnels et les particuliers

Passionnée par son métier, Cécile Ortynski propose ses créations florales aux entreprises et institutions de l’agglomération Clermontoise. Spécialisée dans l’événementiel et les décors à thèmes, en végétaux naturels ou stabilisés, Gloriosa Florale sera présente du 7 au 27 décembre 2015, dans une boutique éphémère au pied de la cathédrale de Clermont-Ferrand, afin de présenter quelques-unes de ses créations.


Intéressée depuis toujours par les métiers artistiques, le dessin et le spectacle, c’est par le biais de différents stages que Cécile Ortynski a pris goût à l’art floral. En 2001 elle débute son apprentissage au CFA de La Noue à Longvic, non loin de Dijon. Afin de se perfectionner, elle enchaîne avec un Brevet Professionnel qu’elle obtient en 2005, tout en travaillant en alternance à Nevers. « J’étais dans une superbe boutique qui s’appelle Les Jardins-de-Saint-Pierre, se souvient-elle. Ils ont été de très bons formateurs. J’y ai beaucoup appris. »

Un coup de cœur pour l’Auvergne

Une fois son diplôme obtenu, Cécile Ortynski commence à travailler à Clermont-Ferrand en tant que salariée. Preuve de son implication, Cécile Ortynski décroche deux fois la coupe espoir régionale Interflora en 2005 et en 2007. Elle part ensuite à la découverte de nouvelles techniques en différents endroits de France tels que Montpellier ou encore Draguignan. Mais c’est finalement en Auvergne qu’elle décide de revenir pour créer son propre atelier : « Si le sud de la France m’a donné le goût de l’événementiel qui est très développé là-bas, c’est bien à Clermont-Ferrand que j’ai souhaité monter mon atelier car j’ai senti qu’il y avait du potentiel dans cette ville. En plus, c’est une région que j’adore. Je ne me voyais pas m’installer ailleurs. » Ainsi ouvre l’atelier Gloriosa Création Florale, le 1er mai 2014.

Des créations pour les particuliers

Dès le début de son activité, Gloriosa Création Florale s’est fait connaître par le biais du salon du mariage organisé chaque année au Novotel de Clermont-Ferrand. « C’est un salon incontournable qui m’a apporté beaucoup de clients et déjà une certaine notoriété, se félicite Cécile Ortynski. L’activité va de mai à octobre et engendre énormément de création en fleurs naturelles. J’aime accompagner les mariés du début jusqu’au jour de la cérémonie. Je suis là pour les guider et leur proposer des créations uniques qui leur ressemblent. De là découlent des créations florales à leur image et adaptées au thème de leur mariage. »

… et pour les professionnels !

Avec une réputation déjà solidement établie auprès des particuliers, Cécile Ortynski développe aujourd’hui son activité en proposant ses services aux professionnels de l’agglomération Clermontoise. Elle assure ainsi des créations pour tous les événements, qu’il s’agisse de réceptions, de cocktails, de défilés, d’inauguration, de show-room ou encore de congrès. Elle développe également des décors à thèmes, par exemple pour des hôtels, des restaurants ou des entreprises qui souhaitent, à chaque saison, proposer un accueil qui sort de l’ordinaire. Ces décors sont réalisés avec des végétaux stabilisés qui conservent leur fraicheur et leur souplesse naturelles sans aucun entretien. « J’étudie les lieux et je fais des créations sur-mesure, parfois de très grande taille, en accord avec l’architecture, l’espace et les couleurs du lieu. », explique Cécile Ortynski. Gloriosa Création Florale propose également des abonnements hebdomadaires en fleurs coupées naturelles pour tous les professionnels qui souhaitent faire vivre, de façon originale et créative, le décor de leur entreprise.

Une boutique éphémère au pied de la cathédrale de Clermont-Ferrand

Du 7 au 27 décembre 2015, Cécile Ortynski présentera ses créations florales dans une boutique éphémère située au 14 rue Tour la Monnaie, au pied de la cathédrale. Les visiteurs, particuliers ou professionnels, pourront acheter des compositions réalisées à partir de fleurs naturelles ou de végétaux stabilisés.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !