webleads-tracker

Industrie

Harley-Davidson vient tester son proto électrique à Ladoux !

Harley-Davidson vient tester son proto électrique à Ladoux !

Durant deux jours, la presse et les fans de Harley-Davidson vont pouvoir tester le prototype électrique de la marque, en avant-première en France (Photo : Eric Malherbe).


Elle a les courbes d’une Harley-Davidson. Elle a le style d’une Harley-Davidson. Mais elle n’a pas le bruit d’une Harley-Davidson… La célèbre marque de moto américaine présentait, vendredi matin, en exclusivité française, son tout dernier prototype made in USA, sur les pistes du Centre technologique de Recherches et Développement Michelin à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Et n’en déplaise aux aficionados les plus convaincus, le futur se conjugue à l’électrique, même pour la mythique Harley !

” En 112 ans d’histoire, une société comme Harley Davidson a toujours été innovante, assure Gérard Staedelin, Directeur Général France. Il semblerait qu’il y ait un avenir dans l’électrique, que se soit pour le marché moto ou auto. Nous devons nous y préparer. Pour l’heure, le prototype LiveWire offre une autonomie de 85 kilomètres. Ce qui est déjà bien en milieu urbain. Le seul vrai problème qu’il va falloir améliorer, c’est la simplification de la recharge. En clair, il manque encore de bornes électriques pour assurer l’autonomie des véhicules”.

Le son d’un avion de chasse

Certes, la moto offre des sensations de pilotage satisfaisantes pour 86% des personnes qui l’ont déjà testées, mais il faut oublier l’inimitable bruit du moteur thermique de Harley Davidson. Celui-là même qui a contribué à construire sa légende. « La marque a toujours été proche du Rock and Roll. Nous comparons la sonorité du Projet LiveWire à une guitare électrique, justifie Gérard Staedelin. Nous allons lui donner un son qui se rapproche de celui d’un avion de chasse. Cette sonorité originale a été développée pour se différencier du son des autres motos. »

Pour l’heure, Harley Davidson qui a réalisé 6,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’an dernier, n’entend pas encore se lancer dans une production à grande échelle. La plus ancienne marque de moto au monde a décidé de prendre son temps et d’attendre les retours du terrain. “Les objectifs de mise sur le marché sont portés à 2020”, précise la direction La douce mélodie des moteurs de Harley a encore de beaux jours devant elle.

Un article de Geneviève Colonna d’Istria
Rédactrice en chef de News Auvergne

Pour découvrir News Auvergne:

http://www.newsauvergne.com/



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !