webleads-tracker

Société

Ici on sème | Devenez jardinier dans votre quartier !

Ici on sème | Devenez jardinier dans votre quartier !

Pour embellir les rues tout en apportant une réponse aux enjeux énergétiques et écologiques, la Métropole de Clermont-Ferrand encourage ses habitants à devenir les jardiniers de leur propre quartier. 


Pour devenir acteurs de l’environnement dans lequel ils vivent, les habitants de la Métropole peuvent, seuls ou à plusieurs, solliciter un permis de végétaliser. Aux pieds des arbres, le long des bâtiments (frontage/ microverdissement) ou bien encore en façades, les possibilités pour verdir et fleurir les rues sont nombreuses.

Plusieurs communes ont d’ores et déjà délibéré, permettant ainsi à leurs habitants de participer à ce dispositif : Aubière, Beaumont, Blanzat, Cébazat, Chamalières, Châteaugay, Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Gerzat, Le Cendre, Lempdes, Nohanent, Orcines, Pont-du-Château, Romagnat, Royat et Saint-Genès-Champanelle.

« Ici on sème », qu’est-ce que c’est ?

Grâce au permis de végétaliser « Ici on sème », chacun peut ainsi s’approprier un petit bout d’espace public pour y faire pousser fleurs, plantes et autres végétaux. Un retour de la nature en milieu urbain qui témoigne qu’au cœur des villes, on sème un peu, beaucoup voire même passionnément.

Comment demander son permis de végétaliser ?

  • Formalisez votre demande en complétant le formulaire ci-dessous, en joignant (facultatif) des photos, croquis, de l’aménagement envisagé.
  • Après échanges avec les services de la Métropole sur votre projet, votre demande fait l’objet d’une étude de faisabilité (passage de réseaux, circulation des piétons sur le trottoir, etc.).
  • Si votre demande est acceptée, vous êtes invité à signer la charte et recevez une autorisation vous permettant d’utiliser temporairement et gratuitement l’espace public pour le fleurir.
  • La Métropole organise les travaux éventuels (cas de création de fosses de plantation en pied de mur).
  • Vous récupérez les plants auprès des services de la Métropole et végétalisez votre rue, c’est désormais permis.


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !