webleads-tracker

Tendances Éco

Île-de-France | Appel à projets Tp’up et PM’up Relance

Île-de-France | Appel à projets Tp’up et PM’up Relance

Dans un contexte de mutations accélérées par la crise sanitaire et économique, la Région Île-de-France adapte ses aides d’urgences dédiées aux entreprises (TP’up, PM’up et PM’up covid-19).


La Région Île-de-France lance ainsi les appels à projets TP’up Relance et PM’up Relance qui visent à soutenir les projets stratégiques de TPE, PME et ETI portant une perspective crédible et pérenne de :

  • Production ou relocalisation sur le territoire régional de produits et/ou services stratégiques.
  • Sauvegarde d’entreprises stratégiques menacées : projets de repositionnement stratégique, de diversification et de compétitivité sur des secteurs en profonde mutation ;
  • Relance de l’activité économique : stratégies de croissance ambitieuses et crédibles à même d’avoir un effet d’entraînement sur le tissu économique francilien, qu’il s’agisse de projets visant à accroitre et moderniser les capacités de production, s’internationaliser, diversifier ses marchés, mener des transformations numériques et écologiques, mener une stratégie de croissance externe (reprise) ou encore se structurer pour changer d’échelle.

Un budget de 20 M€ est mobilisé sous forme de subventions pour ces deux appels à projets, afin de soutenir près de 150 entreprises. Ils s’ajoutent aux 10 M€ qui seront mobilisés en commission permanente le 1er avril pour soutenir une centaine de projets TP’up et PM’up déposés ces derniers mois.

 

Une attention particulière est portée aux projets intégrant une démarche de responsabilité sociétale (RSE) et jouant un rôle positif dans la transition écologique et bas carbone, ainsi qu’aux entreprises des secteurs les plus impactés par la crise, tels que l’industrie, le tourisme, l’événementiel, la culture, l’automobile et l’aéronautique.

Les montants moyens d’aide sont maintenus pour permettre au plus grand nombre d’entreprises d’être soutenues, tout en se réservant la possibilité de les majorer pour des projets particulièrement remarquables/prioritaires (enjeu de souveraineté, fort potentiel de création ou de maintien d’emplois, sauvegarde de savoir-faire menacés) :

  • TP’up Relance pour les 0 à 10 salariés : 55 k€ maximum qui pourrait être portée à 150 k€ pour les projets répondant aux enjeux ci-dessus ;
  • PM’up Relance pour les 5 à 5000 salariés : aide à 250 k€ maximum qui pourrait être portée à 500 k€ pour les projets répondant aux enjeux ci-dessus ;

 

Exceptionnellement, pour des projets visant à installer de nouvelles capacités de production d’envergure permettant la création ou la sauvegarde d’un nombre très élevé d’emplois et/ou de filière d’activité francilienne, la Région pourrait intervenir à hauteur de 800 k€ lorsque l’aide jouerait un rôle déterminant pour l’équilibre économique du projet.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !