webleads-tracker

Tendances Éco

Les nouvelles tendances du paiement

Les nouvelles tendances du paiement

En mai dernier, le groupe Mastercard avait publié un questionnaire en ligne afin de connaître les usages et les tendances liés au paiement par carte dans chaque région. Pour le territoire Auvergne-Rhône-Alpes il en est ressorti une utilisation très courante du « sans contact ».


Un besoin de sécurité lors des paiements
Les habitants de la Région AURA souhaitent toujours plus de sûreté lors de leur règlement. Effectivement, 75% des interviewés ont mentionné, en premier lieu, ce bénéfice du sans contact. Dans un deuxième temps, ces derniers attendent de leurs paiements qu’ils soient faciles, personnalisés et rapides.

Le recours au « sans contact » est ancré dans les habitudes de paiement d’une grande partie des habitants de la région. Il correspond aussi à la recherche de la rapidité.

Le paiement par « sans contact » est devenu un moyen très attractif en France et cela est aussi visible en Auvergne-Rhône-Alpes. Du fait, 69% des habitants l’utilisent au moins une fois par mois, dont 9% tous les jours ou presque, 40% une à trois fois par semaine et 20% une à trois fois par mois.

A l’opposé, 28% indiquent avoir recours à ce mode de paiement moins d’une fois par mois ou jamais.

Cependant, malgré cet usage régulier, il s’avère que la région Auvergne-Rhône-Alpes est en dessous de la moyenne nationale.

Au sein de ce territoire, beaucoup considèrent que des obstacles apparaissent dans l’emploi du « sans contact ». Le premier est « le manque de confiance » qu’il suscite.

Des freins plus exogènes sont cités : « peu de commerçants le proposent », « la carte de paiement ne le permet pas », « une mauvaise connaissance du fonctionnement » ou encore le fait que « la personne ne dispose d’aucune carte de paiement ».

Seuls 33% considèrent en effet qu’il n’y a aucune contrainte à son utilisation.
Ce scepticisme est également visible avec les nouvelles technologies et les moyens de paiements que celles-ci permettent. A l’exception du paiement par smartphone, les moyens de paiement connectés sont relativement peu connus et peu utilisés.

Le paiement via le smartphone est connu de près de 9 habitants sur 10 et 26% y ont déjà eu recours. 46% connaissent l’existence du paiement connecté grâce à une montre, 29% par un bracelet ou une bague, 21% via le réfrigérateur et 22% via une voiture.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !