webleads-tracker

Tendances Éco

Indicateur | Réalité économique des PME et ETI

Indicateur | Réalité économique des PME et ETI
Ce ne sera pas immédiat mais la reprise se fera

Chaque semaine, 400 Présidents et Directeurs Généraux de Petite et Moyenne Entreprise (PME) et Entreprise de Taille Intermédiaire (ETI) membres de l’Entreprise DU FUTUR sont interrogés pour dégager les grandes tendances de leurs actions quotidiennes. Leurs réponses sont autant de signaux des réalités de l’économie actuelle.


Retour sur les résultats de l’enquête réalisée auprès de dirigeants de PME et ETI la semaine du 13 au 17 avril 2020. Il s’agissait de la cinquième semaine de confinement.

Proximité collaborateurs, clients et fournisseurs
• 1 entreprise sur 2 a mis en place le chômage partiel entre 25 et 75% de ses effectifs.
• 96% mentionnent que la mise en place du télétravail a été simple et efficace.
• +30% ont renforcé leur relation client depuis le début de la crise.

« Je ne cache pas que quand la crise a démarré, nous avons dans un premier temps tout bloqué, car nous nous sommes rapidement aperçus que l’argent ne rentrait pas. Mais, nous nous sommes vite dis qu’il ne fallait pas rentrer dans ce jeu là car la crise va durer et nous devons accompagner nos fournisseurs. Nous avons tous besoin d’une réelle solidarité aujourd’hui d’un point de vue économique. Si on ne joue pas le jeu, on peut très rapidement mettre des petites entreprises en cessation de paiement », Gilles Sagnol, Directeur Général de Byblos Groups.

La gestion du CASH
• 1 entreprise sur 3 n’a pas activé actuellement de leviers de financement.
• +10% parmi les entreprises ayant fait une demande, considèrent leur besoin supérieur à la condition PGE actuelle (25%).
• 95% estiment perdre en moyenne 25% de CA en 2020.

« Le Cash c’est la survie de l’entreprise, » souligne Laurent Fiard, PDG du Groupe VISIATIV. « Il faut activer rapidement tous les dispositifs pour que l’on puisse mettre l’entreprise en sécurité. »

L’anticipation de la reprise d’activité
• 30% envisagent reprendre leur activité à partir de juillet 2020.
• 8 entreprises sur 10 ont déjà retravaillé leur Business Plan 2020.
• 10% estiment une reprise d’activité très rapide. En contradiction avec la majorité des dirigeants qui projettent une reprise progressive.

« Le prêt garantie par l’Etat est une occasion d’accéder à des liquidités, et ne pas être inquiet par rapport à sa trésorerie au moment où il faudra être focalisé sur la reprise ! », Aurélie Dantzikian, associée du cabinet Lamy Lexel.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !