webleads-tracker

Décideur

Lise Lalanne : “Aider les autres sans prétention de vouloir sauver le monde”

Lise Lalanne : “Aider les autres sans prétention de vouloir sauver le monde”

Quand on écoute l’histoire de Lise Lalanne, c’est comme si elle avait vécu plusieurs vies. Un parcours hors du commun et un engagement militant repérés par le jury des Femmes de l’économie qui lui a décerné un trophée en 2017. Aujourd’hui et depuis 2016, cette pétillante quadra dirige l’association billomoise Régie de territoire des deux rives qui connaît une forte progression (+60% en 4 ans). Portrait.


Entre altruisme et militantisme

Le bac en poche, la jeune Lise Lalanne décide de partir un an en Espagne dans le cadre du programme Erasmus. Originaire d’Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), elle poursuit ses études à Rennes et obtient son DESS Évaluation de projets industriels, agricoles et sociaux de l’environnement en 2000.

Sa volonté d’aider les autres en toute humilité, “sans prétention vaine de vouloir sauver le monde”, tient-elle à préciser, l’amène à réaliser son stage de fin d’études de 6 mois à San Javier afin d’aider une ONG argentine dans l’organisation d’un marché local.

L’objectif était de renforcer le système de commercialisation de 25 petits producteurs. […] Renforçant mes rêves et mes utopies, cette étape confirme mon engagement dans des projets liant coopération, solidarité et interculturalité.

A peine sortie de l’école, Lise Lalanne, alors âgée de 24 ans, part pour la Nouvelle-Calédonie. De 2002 à 2005, elle devient animatrice du programme d’aide à l’installation de jeunes agriculteurs Kanaks au Groupement Agricole des Producteurs de la Côte Est (GAPCE) avant d’en reprendre la direction jusqu’en 2007.

De retour en France en 2009, elle prend les rênes de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire Auvergne (CRESS) jusqu’en 2016. Dans le cadre de ses nouvelles responsabilités, elle est nommée membre du Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire à Bercy.

L’économie sociale et solidaire représente 12% de l’emploi en Auvergne

En 2015, Lise Lalanne reprend ses études au CNAM à Paris en formation continue et obtient 2 ans plus tard, son diplôme de manager d’organismes à vocation sociale et culturelle. En décembre 2016, elle pousse les portes de la Régie de territoire des deux rives alors que la situation économique et financière de l’association laisse présager des mois compliqués…

 

Dans la tempête

Créée en novembre 2014 et implantée à Billom (63), la Régie de territoire des deux rives est “une association créant des activités économiques utiles pour le territoire et support d’emploi pour des personnes en insertion. Trois activités ont été développées : une exploitation maraîchère, une entreprise multi-services de travaux d’espaces verts et de maçonnerie ainsi qu’une activité d’entretien des sentiers de randonnées de Clermont Auvergne Métropole.“, explique Lise Lalanne, directrice.

 “Je dirige l’association qui emploie 36 salariés dont 27 personnes en insertion. Le statut de l’association m’oblige à travailler auprès de deux équipes : l’équipe salariée et l’équipe de dirigeants bénévoles. Cette configuration est passionnante !

Alors que l’association traversait une période difficile à son arrivée, aujourd’hui, les voyants sont au vert avec un chiffre d’affaires multiplié par deux  (159 000 € en 2017).

 

Un trophée au nom de l’engagement

Lorsque des amis l’ont incité à candidater aux Trophées des Femmes de l’économie, Lise Lalanne a d’abord refusé, modestement. De fil en aiguille, l’hésitation a laissé place au courage d’oser se montrer. “On a rien à perdre !“, me confie-t-elle.

Cette candidature c’était aussi pouvoir montrer mon engagement dans des entreprises collectives non lucratives au service du développement local et du monde rural.”

Son parcours hors du commun et son engagement militant ont finalement séduit le jury qui lui a attribué le Trophée 2017 Femme Innovation Sociale. Une belle récompense dont elle parle encore avec émotion et humilité.

 

Remise du trophée Femmes de l’économie le 28 novembre 2017 au Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains

Catty Boirie



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !