webleads-tracker

Société

Logement | Programme d’habitat social à Clermont-Ferrand

Logement  | Programme d’habitat social à Clermont-Ferrand

Habitat et Humanisme Auvergne lance trois nouveaux projets à vocation sociale à Clermont-Ferrand. Ces 44 nouveaux logements seront destinés aux personnes précaires en situation d’exclusion. Grâce à ce programme ambitieux, Habitat et Humanisme Auvergne verra son parc de logements augmenter de 20% en 2022.


Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, Habitat et Humanisme agit, depuis plus de 35 ans, en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Animée par une équipe de 123 bénévoles et de 10 salariés, Habitat et Humanisme Auvergne couvre les départements du Puy-de-Dôme et de l’Allier, et dispose de 205 logements pour loger les personnes en difficulté.

 La Pension de famille Le Galoubet

A Clermont-Ferrand, rue Vaucanson, Habitat et Humanisme Auvergne réalise une pension de famille de 25 logements destinée à accueillir des personnes isolées en grandes difficultés dans un cadre de vie “familial” et sécurisant. Un projet à fort impact social agréé dans le cadre du “Plan logement d’abord” et par ailleurs exemplaire d’un point de vue écologique car il répond aux plus hautes exigences environnementales (bâtiment à énergie passive).

Résidence Vernabel

Habitat et Humanisme Auvergne s’est engagé dans la réhabilitation d’un immeuble du XIXème siècle, avenue Albert Elisabeth, pour réaliser une résidence sociale de 10 logements pour des publics à faibles ressources. L’immeuble comprendra également un espace pour permettre l’organisation d’activités collectives et de temps de rencontre entre les résidents et le quartier.

Résidence Yvonne Vernet

Rue Paul Diomède, l’association s’est engagée dans la construction d’un petit collectif de neuf logements à vocation sociale et d’un espace collectif. Il présentera des qualités architecturales et énergétiques exemplaires.

Pour un nouveau vivre-ensemble en ville 

L’objectif commun à tous ces projets est de créer un nouveau vivre-ensemble en ville pour des publics à faibles ressources, en favorisant les liens sociaux, la convivialité et l’échange d’expérience. La dynamique participative et collaborative des résidents est encouragée, avec notamment la mise en place d’activités collectives ouvertes sur le quartier pour rompre l’isolement et développer les liens de voisinage.

Pour favoriser l’insertion, les bénévoles et les professionnels d’Habitat et Humanisme Auvergne assureront un accompagnement de proximité des plus fragiles et organiseront des activités collectives avec les résidents (repas collectifs, sorties culturelles et « nature », jardinage, bricolage…).

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !