webleads-tracker

Société

Objectif Capitales | L’association met le cap sur la reprise

Objectif Capitales | L’association met le cap sur la reprise

A l’occasion de son Assemblée Générale du 26 mai 2021, Objectif Capitales a rappelé les avancées réalisées en 2020-2021 et présenté les perspectives de relance du transport aérien et ferroviaire.


Des avancées significatives en 2020-2021

Dans un contexte de crises sanitaire et économique inédites, Objectif Capitales est restée mobilisée pour préserver les acquis ferroviaires et aériens tout en préparant les conditions de la reprise.

Au bilan de cette année 2020-2021 figurent pour la ligne ferroviaire Clermont-Paris : la confirmation des financements des travaux d’infrastructures, l’assurance d’un trajet ramené à 3h15 pour les trains avec arrêts et la livraison de la première rame en 2023 dont les premiers éléments, dévoilés par la SNCF, montrent une très bonne prise en compte des besoins des voyageurs.

Le comité transverse ferroviaire destiné à suivre les travaux et à définir les conditions de gains de temps additionnels après 2025 se met par ailleurs en place.

Enfin, la reprise de la ligne aérienne Clermont-Paris Orly par la compagnie Amélia a permis de maintenir cette liaison en particulier pour la clientèle professionnelle qui doit parfois assurer des allers-retours dans la journée tout en maximisant le temps de présence dans la capitale.

Une feuille de route pragmatique et volontariste pour 2021-2022

Tandis que les perspectives de reprise se précisent, Objectif Capitales vient d’entériner sa feuille de route lors de son Assemblée Générale, tenue dans les locaux de la CCI Puy-de-Dôme Clermont-Auvergne Métropole le 26 mai dernier.

Les investissements de demain nécessaires au confort, à la régularité et la fiabilité des transports entre Clermont, Paris et Lyon se préparent dès aujourd’hui. L’association continuera ainsi de suivre la remise à niveau de la ligne ferroviaire à horizon 2024 ainsi que les conditions de réduction du temps de trajet post 2025 en collaboration avec la SNCF et l’Etat, autorité organisatrice.

La remise en route des liaisons aériennes entre Clermont et Paris fera l’objet d’une grande attention avec l’appui d’Air France, d’Amélia et en lien avec le Syndicat mixte de l’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne. Enfin, Objectif Capitales se donne pour mission d’étudier de manière plus approfondie cette année, les conditions d’amélioration des dessertes vers Lyon.

Une forte mobilisation des membres du Conseil d’Administration

L’Assemblée Générale a renouvelé sa confiance au Conseil d’Administration qui restera composé de l’alliance d’acteurs publics-privés, déterminés à améliorer les connexions du territoire, facteur clé de succès de la dynamique du territoire et de la compétitivité de ses entreprises.

« Je me réjouis des résultats obtenus ensemble et de la qualité du dialogue et de la coopération des opérateurs de transport. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour désenclaver notre territoire et accélérer son développement après cette période difficile. Parce que nous sommes tous concernés, plus nous serons nombreux à adhérer à Objectif Capitales, plus notre poids sera grand », a souligné Patrick Wolff, Président d’ObjectifCapitales.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !