webleads-tracker

Commerce

« Se refonder sans nostalgie », Claude Barbin en formule le vœu

« Se refonder sans nostalgie », Claude Barbin en formule le vœu

L’année 2020 marquera un virage dans l’histoire des CCI. L’État oblige désormais les Chambres de Commerce et d’Industrie à entrer dans une nouvelle logique. Celle de développer leur propre chiffre d’affaires issu de la vente des services et prestations proposés. L’enjeu est de taille !


Les vœux du Président de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole ont donc été le moment opportun pour faire un point de situation et entrer dans le vif du sujet. En amont Claude Barbin est revenu sur les chantiers importants conduits par la CCI.

Notre rédaction vous met à disposition certains extraits de ses propos.

Nous avons accompagné la renaissance de notre École de Commerce fondée sur une réputation restaurée et un progrès de ses effectifs, revenus à des hauts historiques. Cela nous a permis de consolider sa présence en centre-ville de Clermont grâce à un partenariat renforcé avec la Ville et la Métropole et de lever des fonds propres pour assurer son avenir en synergie vertueuse et forte avec les banques locales.

Je salue sur ce dossier l’engagement permanent de nos élus, piloté par Yves JAMON et le soutien extérieur de Daniel CHERON et bien sûr de notre directrice Françoise ROUDIER et ses équipes.

Nous avons déclenché le projet immobilier de la CCI avec l’objectif de réaliser des économies tout en rationalisant nos coûts de fonctionnement. Bien évidemment, nous attachons une grande importance à conserver la proximité territoriale sur nos territoires, Riom, Thiers, Ambert et Issoire

« Intéressons-nous au présent et à l’avenir, puisque nous y serons le plus clair de notre temps ». Cette citation empruntée à Paul VALERY me permet d’aborder le deuxième point de mes propos.

Le contexte national n’est pas actuellement porté par un optimisme débordant et je ne développerai pas le contexte social qui a accompagné cette fin et ce début d’année. Je forme juste le vœu que tout rentre le plus rapidement possible dans l’ordre afin que les dynamiques de création d’emplois qui ont caractérisé 2019 se poursuivent et se renforcent.

Comment s’annonce l’année 2020 pour votre CCI ? Le Gouvernement nous oblige à développer un nouveau modèle économique. Nous appliquons cette transformation avec une discipline intellectuelle dans le respect de notre tutelle. À côté des missions prioritaires précisées dans un contrat d’objectifs et de performance avec CCI France, notre CCI a reçu la mission de l’État de développer son propre chiffre d’affaires issu de la vente de ses services et prestations.

Votre CCI assume son nouveau destin dans ce contexte de rupture qui percute et bouleverse toutes les composantes de notre établissement. C’est un profond changement. Et toutes les CCI de France sont dans la même situation.

Mais sachez que les CCI conservent leur rang ! Votre CCI va ainsi déployer un nouveau modèle économique et développer son autofinancement qui repose sur notre professionnalisme et notre connaissance fine des Entreprises et des acteurs qui forment notre écosystème territorial. Je suis sûr de notre réussite.

Molière qui disait « plus grand est l’obstacle et plus grande est la gloire de le surmonter ». Pour moi, il s’agit plus de mérite et de courage que de gloire. Car au-delà de la gloire, il y a nos collaborateurs, nos entreprises et notre cher territoire.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !