webleads-tracker

Commerce

Une première en Auvergne : La boutique en ligne US WAY OF LIFE entièrement dédiée aux produits importés des Etats-Unis !

Une première en Auvergne : La boutique en ligne US WAY OF LIFE entièrement dédiée aux produits importés des Etats-Unis !
Grégory Piquereau, créateur de US Way of Life

Cette boutique en ligne a été créée il y a tout juste un an, en avril dernier, par un passionné des Etats-Unis, Grégory Piquereau. Ceux ou celles qui ont eu la chance de faire même un bref séjour dans ce vaste et contrasté pays reconnaitront forcément sur le site des produits comme le beurre de cacahouète, ou d’autres pâtes à tartiner pour ne citer qu’un exemple parmi près de 400 références produits que peut compter le site US WAY OF LIVE, littéralement en français : mode de vie américain.


Grégory Piquereau a su saisir l’opportunité quand elle s’est présentée après de nombreux séjours, avec sa compagne, aux Etats-Unis et raconte : « L’idée s’est forgée au fur et à mesure des voyages, la nostalgie aidant, nous avions envie de ramener soit des souvenirs soit des choses que nous avions pu consommer sur place en terme d’alimentation et puis, progressivement, après de nombreux séjours, nous nous sommes intéressés de plus en plus à la question du démarchage des fournisseurs jusqu’au démarrage de notre activité. »

Ce tout jeune gérant de 32 ans est d’origine clermontoise. Il a fait une bonne partie des ses études  sur le commerce et le management à Clermont-Ferrand. Après avoir travaillé pendant 10 ans dans les matériaux de construction où il a été commercial puis chef d’agence pendant quelques années dans un domaine complètement différent de ce qu’il fait actuellement, il a décidé de quitter sa société pour créer sa propre entreprise, US WAY OF LIFE.

Son parcours de créateur d’une durée de 1 à 2 ans est assez classique : étude de la viabilité du projet, sachant qu’il existe des concurrents en France, qui ont un peu plus d’ancienneté que lui. Même si c’est un métier de niche, il a fallu qu’il étudie leurs bilans, voir si le secteur est rentable ou non, étudier les chiffres dégagés, essayer de faire une extrapolation des marges et puis ensuite poursuivre les étapes de création assez habituelles avec les prises de contact chez les comptables, chambre de commerce, etc. Il a pu également bénéficier d’un accompagnement de l’ARF (Association des Régions de France – NDLR -), avec une aide à la création d’entreprise comprenant une exonération des charges les premières années.

« Le gros de la création consiste surtout dans la mise en place du site internet  parce ce qu’il faut vraiment le gérer au quotidien. Il y a constamment du renouveau et des modifications à apporter », explique Grégory. « Et nous essayons que notre société reflète typiquement son nom. A savoir que nous avons choisi, contrairement à nos autres concurrents, de nous démarquer puisque nous proposons à la fois de l’alimentation et de la décoration : ce sont deux thématiques qui peuvent apparaître différentes au premier abord mais qui se rejoignent relativement bien puisque nous évoquons le mode de vie américain et c’est ce que nous essayons de proposer à travers notre vitrine en ligne. », poursuit ce jeune chef d’entreprise.

Ce qui fait le lien principalement entre la partie épicerie américaine et la partie décoration, est une petite entité qui s’appelle « Art de la table » : le site donne à voir de la décoration mais il s’agit surtout d’ustensiles de cuisine avec les « cups » et les « spoons », qui correspondent aux unités de mesure américaines, qui sont plus pratiques pour ceux ou celles qui veulent faire des recettes. La première spécificité est qu’ US WAY OF LIFE propose à la fois de la décoration et de l’alimentation, c’est vraiment un aspect qui les différencie de leurs concurrents. USA WAY OF LIFE n’a pas souhaité s’engager dans « une guerre des prix » et proposer spécifiquement des produits identiques. Il se différencie par les produits autres que ceux distribués par les concurrents.

Nous proposons à la fois de l’alimentation et de la décoration

Les plus grandes difficultés pour Grégory sont principalement liées à la fois à la réglementation et au transport car l’importation reste relativement « complexe ». Il y a des règles assez strictes vis à vis des douanes via lesquelles transitent tous les produits.

« Si l’on veut analyser la clientèle, trois profils se dégagent principalement  remarque Grégory, les expatriés américains qui sont relativement contents de retrouver leurs produits disponibles en France, des personnes comme nous qui connaissent un petit peu les Etats-Unis et qui ont eu l’opportunité de goûter à certains produits, certaines sauces, certains condiments et qui sont contents de les retrouver également en France, et enfin, les curieux, les personnes qui ne connaissent pas forcément les produits mais qui aiment bien les découvertes alimentaires ou alors qui sont passionnés par les Etats-Unis sans y être allés. Nous travaillons également avec des professionnels : nous avons des restaurateurs clermontois, riomois et marseillais parmi nos clients. »

Grâce à Internet, US WAY OF LIFE travaille sur un plan international. La plupart des expéditions se font en France mais quelques clients en Belgique et en Suisse également font leurs achats en ligne sur le site. Le bouche à oreille fait son effet : la société compte à peu près 400 clients dans la base de données.  « A court terme, nous sommes en train de développer notre activité en terme de chiffre d’affaires et de clientèle. Le moyen terme est d’accroître encore notre offre de produits, d’essayer de proposer des nouveautés assez régulièrement, des choses un petit peu différentes encore une fois dans le but de se démarquer de nos concurrents. Et à long terme, le but est de se stabiliser et d’avoir une entreprise pérenne. », confie encore Grégory.

Pour se faire connaître, le jeune chef d’entreprise se déplace sur des salons articulés autour de la thématique USA. Prochainement, il sera présent sur le Salon du Vintage qui se tient à Bourges les 8, 9 et 10 mai 2015 et il exposera une partie de sa gamme de produits et des échantillons. L’avantage de ce type de manifestation, c’est de pouvoir rencontrer les clients.

Grégory Picquereau, en étant à son propre compte, a la maîtrise de l’ensemble de ce qu’il souhaite faire. Pouvoir décider des actions qu’il mène et comment les faire sont des aspects qu’il apprécie beaucoup. Il a un retour assez rapide sur les décisions qui sont prises et peut mieux se rendre compte de la croissance de son entreprise. Plus tard, il aimerait faire parti d’une association de « e-commerçant » sur Clermont-Ferrand ou son agglomération.

« D’une part, nous sommes passionnés et d’autre part, la satisfaction de nos clients fait partie de nos priorités. Nous sommes une petite structure qui s’implique au quotidien dans notre travail : nous préparons les colis avec soin, nous les expédions le jour même. Nous ne trichons pas : quand le produit est en rupture de stock, c’est clairement indiqué. Nous sommes transparents. », conclut ainsi Grégory Piquereau.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !