webleads-tracker

Tech & Innovation

La Région investit 35 millions d’€ dans les nanotechnologies

La Région investit 35 millions d’€ dans les nanotechnologies
Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes

La filière des nanotechnologies compte 22 500 emplois en Auvergne-Rhône-Alpes. C’est l’une des trois régions européennes qui rivalisent avec le monde entier, notamment avec son pôle grenoblois qui allie R&D, pré-industrialisation et industrialisation. La Région a décidé d’investir 35 millions d’euros pour le plan “Nano 2022”.


Après avoir investi 25 millions d’euros en 2017 (dont 15 millions pour l’acquisition d’un équipement de lithogravure au CEA de Grenoble), la Région Auvergne-Rhône-Alpes poursuit son engagement avec un investissement à hauteur de 35 millions d’euros pour le plan Nano 2022.

Une filière considérée comme une fierté régionale, nationale et européenne

« L’enjeu est colossal. Il s’agit de permettre la création de plusieurs milliers d’emplois dans la métropole grenobloise. Toutes les collectivités locales doivent être soudées autour de cette filière qui est notre fierté régionale, nationale et européenne. », explique Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le plan Nano 2022 permettrait la création et le maintien de 3000 emplois directs et de 8000 emplois indirects. 80 à 90% des financements seraient attribués au bassin grenoblois.

Laurent Wauquiez ajoute : « Nous souhaitons mobiliser avec nous tout notre écosystème : le département de l’Isère et la métropole grenobloise à laquelle nous faisons une proposition d’abondement aujourd’hui : à chaque fois que la métropole de Grenoble mettra un euro pour le plan Nano 2022, la Région mettra deux euros. »

 

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !