webleads-tracker

Commerce

Pecheur.com : une success story made in Allier !

Pecheur.com : une success story made in Allier !

Lancé en 2002 depuis Gannat, le site Internet Pecheur.com est aujourd’hui numéro Un en Europe dans la vente en ligne d’articles de pêche. Olivier Bernasson, président de Pecheur.com, revient sur son histoire.


Architecte de formation, Olivier Bernasson bifurque rapidement sur les métiers de la publicité et du graphisme, d’abord en tant qu’indépendant puis dans une agence à Riom au début des années 1990. « Je suis ensuite parti travailler en Belgique pendant 4 ans. J’étais responsable de toute la partie graphisme, édition Internet et CD-ROM essentiellement pour le compte de grosses entreprises de l’industrie musicale. C’est en 1997 que je suis revenu en Auvergne où je me sentais bien, pour m’installer définitivement à Gannat ».

Entre 1997 et 1998, Olivier Bernasson créé deux sociétés avec son frère : une agence de communication et une web-agency. « Au départ, nous avons créé Pecheur.com uniquement pour la Recherche & Développement de nos deux autres entreprises. Passionné de pêche à la mouche, je ne trouvais rien à l’époque qui me plaise sur Internet… C’est de là que m’est venue l’idée de proposer un site sur la pêche. ».

Au départ site communautaire entièrement gratuit, Pecheur.com se résumait à un forum de discussions, un annuaire des associations de pêche et des petites annonces. Olivier Bernasson se souvient : «  Nous commencions à avoir pas mal de monde qui consultait notre site et cela nous prenait de plus en plus de temps. Nous avions besoin d’une petite source de revenus, au moins pour payer l’hébergement ». Pecheur.com s’oriente alors dès 2002 vers une activité de Marketplace puis, à partir de 2004, vers un modèle purement e-commerce, en intégrant la composante logistique pour devenir distributeur à part entière. « Nous avons, peu à peu, délaissés nos deux autres sociétés pour ne se consacrer plus qu’à Pecheur.com. »

Aujourd’hui, Pecheur.com c’est 50 salariés, 50 000 visiteurs par jour soit 1 million et demi de visites par mois et entre 17 et 20 millions de chiffre d’affaires attendu.

Pecheur.com est incontestablement le leader européen sur le marché de la vente en ligne de matériels pour les activités de loisirs et de pleine nature. Alors qu’un magasin classique propose environ 5 000 références, Pecheur.com commercialise près de 150 000 références sur son site et jusqu’à 200 000 sur son catalogue. « Notre atout est le choix proposé sur notre site, le nombre de services que nous offrons à nos clients et la qualité que nous leur donnons ! »

Depuis décembre 2010, Pecheur.com est une entreprise du réseau Oxylane, groupe auquel appartient Décathlon.  « Ce rapprochement nous permet de vendre des marques du groupe (Caperlan, Quechua et bien d’autres) et nous a lancé dans une dynamique de développement à l’international. »

Depuis deux ans, la priorité est donc donnée au développement international et les premières versions du site sont sorties dès l’automne 2012. Le site est désormais disponible en 7 langues et accessible dans 50 pays. «  Actuellement, le chiffre d’affaires à l’international représente 15 % du chiffre d’affaires global ; l’objectif étant d’avoir, à terme, 50 % à l’international et 50 % en France. Même si nous nous développons, le modèle pour l’instant est d’être implanté uniquement sur Gannat et de pouvoir réussir à l’international. »

Curieux et intéressé de s’investir aux côtés des entreprises auvergnates, Olivier Bernasson a signé un partenariat avec Search’XPR : « A partir de mars 2014, nous allons tester l’ensemble des fonctionnalités de leurs services en conditions réelles. Nous avons hâte de mesurer et de voir ce que leur innovation apporte vraiment ! »

La stratégie sur les réseaux sociaux est bien maîtrisée : « Sur Facebook, nous nous adressons plus à des « passionnés de pêche » qu’à de réels clients. Notre approche est donc totalement différente que sur notre site.  Ces  50 000 fans ne sont pas tous nos clients mais ils partagent tous les mêmes valeurs : l’amour de la nature et de la pêche. Depuis 2 ans, nous avons aussi un ambassadeur, Julien Malzieu, le joueur de l’ASM. Fan de pêche, nous l’emmenons pêcher et généralement nous réalisons des films relayés sur les réseaux sociaux. »

Le mot de la fin : « En Auvergne, nous avons tous les ingrédients nécessaires pour réussir dans le e-commerce, un des secteurs les plus porteurs pour les entreprises dans les années à venir ! »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !