webleads-tracker

Information économique locale

Artisanat

Lyon retenue pour accueillir les Olympiades des métiers

Lyon retenue pour accueillir les Olympiades des métiers

C’est à Kazan en Russie que la ville de Lyon vient d’être choisie pour organiser la finale Internationale des 47èmes Olympiades des métiers qui se déroulera en 2023. Vitrine de l’excellence des métiers et de l’engagement professionnel des jeunes, cette compétition traduit les valeurs de la Fédération régionale du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes et BTP Rhône et Métropole, qui ont, dès l’origine, apporté leur soutien à la candidature de Lyon.


Candidate face à la ville d’Aïchi au Japon, Lyon a été définitivement retenue à 44 voix contre 20 pour accueillir les finales internationales des 47èmes Olympiades des métiers ; c’est le résultat souverain du vote des 80 pays membres de « WorldSkills International » réunis à Kazan en Russie, à l’occasion de la finale internationale 2019.

Compétition de très haut niveau qui met en scène des jeunes passionnés
Présent sur place pour soutenir la candidature de Lyon lors du grand oral, Samuel Minot, Président de BTP Rhône et Métropole, se réjouit de ce résultat. « La Ville de Lyon, la Métropole, la Région Auvergne Rhône-Alpes se sont largement mobilisées. Le monde économique et les branches professionnelles comme le Bâtiment ont apporté tout leur soutien et participeront activement à l’organisation des épreuves. C’est une excellente nouvelle et une formidable opportunité pour valoriser nos professions et nos métiers ».

Cette compétition de très haut niveau met en scène des jeunes de moins de 23 ans, passionnés et motivés par leurs métiers, qui ont déjà franchi le difficile parcours des sélections régionales puis nationales.

« Ce sont de formidables ambassadeurs » se félicite Philippe Lansard, Président de la Commission Régionale Formation, qui a également fait le déplacement. « Face aux besoins de compétences des entreprises de Bâtiment, et avec des métiers en forte évolution, il est indispensable d’attirer les jeunes vers nos filières de formation professionnelle et de consacrer l’apprentissage comme une filière d’excellence ! L’engagement de nos Fédérations dans ce concours se justifie pleinement ! ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !