webleads-tracker

Tech & Innovation

“Renforcer notre action dans le domaine de la transition écologique et de la politique sociale”

“Renforcer notre action dans le domaine de la transition écologique et de la politique sociale”
Le 7 février, Olivier Bianchi a présenté son projet à quelques étudiants des classes supérieures de Fénélon

Avec plus de 28 000 visionnages, vous avez été plusieurs milliers d’abonnées au Journal de l’Eco à regarder les quatre interviews vidéo exclusives des candidats à l’élection municipale à Clermont-Ferrand… toutes, réalisées selon une véritable expression libre. Notre rédaction poursuit sa mission d’information au service d’un regard positif et non partisan, de ceux qui s’engagent au service d’un territoire.


Nous avons proposé à chacun des candidats de nous exposer dans une chronique libre, une innovation forte, présentée dans son programme et destinée à développer Clermont-Ferrand.

Aujourd’hui, c’est le candidat Olivier Bianchi qui nous présente son projet “Renforcer notre action dans le domaine de la transition écologique et de la politique sociale”.

Après un mandat où nous avons beaucoup innové et réalisé dans le champ de l’enfance et de la petite enfance, ce que nous continuerons à faire, nous proposons de renforcer notre action dans le domaine de la transition écologique et de la politique sociale.
Quelles que soient nos responsabilités, nous sommes tous confrontés aux défis environnementaux liés au réchauffement climatique. Programme ambitieux pour développer notre réseau de transports publics, production d’énergie renouvelable, rénovation énergétique des bâtiments, développement des circuits courts et bio pour l’alimentation, qualité de l’eau, autant d’investissements publics importants qui prépareront Clermont-Ferrand à être mieux armée face aux dérèglements climatiques à venir tout en étant bénéfique à l’économie locale et au développement de l’activité et des entreprises.

Une ville qui agit pour le bien-être de ses habitants, c’est aussi une ville qui intervient pour mieux protéger et accompagner. Parmi les grands défis à venir, et malgré un dynamisme démographique retrouvé pour Clermont-Ferrand, celui du vieillissement de la population touche tout le monde, personnes âgées et leur famille. Nous créerons une Maison des Aidants pour accueillir, informer et former celles et ceux qui prennent en charge au quotidien des personnes âgées et/ou handicapées.
Pour faciliter l’accès aux soins, la ville négociera de meilleures offres de mutuelles pour en faire bénéficier les Clermontois.e.s qui le souhaitent et luttera contre les déserts médicaux par l’ouverture de deux nouveaux centres de santé.

Un urbanisme repensé pour rendre la ville plus agréable, plus verte et moins polluée bénéficiera aussi à une meilleure mise en valeur de notre patrimoine et au dynamisme touristique et commercial de Clermont-Ferrand.

Aujourd’hui, toutes ces politiques et actions publiques doivent être conçues, mises en œuvre et évaluées en associant le plus de contributions citoyennes possible. La demande d’être consulté, écouté, entendu, pris en considération, est le corollaire d’une société où les difficultés et les interrogations sur ce quoi l’avenir sera fait. Pour que notre système représentatif (une élection tous les six ans pour le conseil municipal) continue à nous garantir une société démocratique basée sur l’engagement et la responsabilité devant les électeurs, il faut approfondir les instances contributives dans lesquelles les citoyens ont voix au chapitre.
Au cours du précédent mandat, nous avons déjà mis en œuvre de larges concertations pour élaborer les politiques publiques qui ont contribué à leur qualité (rencontres citoyennes de la mobilité, états généraux de la culture, concertation sur le plan éducatif de la ville ou sur le renouvellement urbain). Dans le prochain mandat, nous systématiserons, tant au niveau municipal qu’au niveau de Clermont Auvergne métropole, la meilleure association des citoyens au débat public et aux décisions.

Depuis le départ du Conseil économique, social et environnemental régional à Lyon, notre territoire métropolitain souffre du manque d’une instance où toutes les catégories de la population de Clermont métropole peuvent se réunir pour se saisir de grands sujets de société ou concernant les politiques publiques à mettre en œuvre. Nous créerons un tel Conseil au niveau de la métropole.
À l’échelle de la ville de Clermont-Ferrand, nous favoriserons l’initiative citoyenne en promouvant le droit de pétition et nous transformerons l’Observatoire des engagements créé en 2016 en un véritable Conseil des habitants dont la majorité des participants sera tirée au sort. Ce Conseil suivra les politiques et actions de la municipalité, émettra un bilan annuel public sur les activités du Conseil municipal et sera associé aux initiatives de la ville. Il contribuera aux réflexions sur les grands sujets de société impactant notre ville. Par ailleurs, chaque quartier sera doté d’une Maison de la citoyenneté où seront réunis des services publics locaux, des services d’accès aux droits, des permanences associatives. Des projets concernant votre quartier pourront y être présentés et débattus.



Une chronique

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !