webleads-tracker

Tourisme, restauration

Lancement du Petit Futé Clermont-Ferrand : votre City-Guide Clermont-Ferrand et ses alentours !

Lancement du Petit Futé Clermont-Ferrand : votre City-Guide Clermont-Ferrand et ses alentours !

Le petit renard a encore frappé, cette fois-ci en sortant sa nouvelle édition 2015-2016 du « City-Guide Clermont-Ferrand, Escapades en Puy-de-Dôme ». Au programme de ce Petit Futé ? Des restaurants, hôtels, commerces, boutiques, bons plans, ainsi qu’une multitude d’adresses utiles, des plus incontournables aux plus alternatives. Novice ou fin connaisseur de la ville noire, laissez vous guider par le Petit Futé.


Clermont-Ferrand a son City-Guide

Dotée d’une grande richesse culturelle, historique et patrimoniale, Clermont-Ferrand n’en reste pas moins une ville relativement secrète, qui ne réserve ses bonnes adresses qu’aux initiés. Grâce à un sommaire très complet allant des nouveautés de la ville aux manifestations culturelles en passant par les sites incontournables, même les natifs de la région pourraient se laisser surprendre par une adresse inconnue. Le guide vous conseille, par exemple, d’entamer la journée en flânant dans l’un des nombreux parcs et jardins de la ville, aller manger un hamburger fait maison dans l’Atelier de Marius (place Delille), prendre un verre à la Barrique (rue des Gras), et finir en beauté devant une représentation du Café-Théâtre Défonce de Rire rue Saint-Dominique. Résolument pratique et informatif, le guide s’adresse à tous, il détaille même les bonnes adresses de restaurants « en début de mois », « milieu de mois » et « fin de mois ». Céline Lopez, responsable d’édition, nous résume l’ambition du City-Guide Clermont : « Ce guide vise à vous faciliter la vie dans la capitale auvergnate, il est particulièrement utile pour ceux qui viennent d’arriver en ville ». Disponible en librairie à 6,95 euros, le City-Guide est aussi téléchargeable sur Internet pour 3,99 euros.

La version numérique offerte

Si la version papier qu’on glisse dans son sac reste incontournable, l’équipe du Petit Futé a bien compris l’intérêt de développer des versions numériques. Michel Granseigne, de la direction commerciale du Petit Futé, nous explique : « Avec la multiplication des écrans, de plus en plus de nos lecteurs consultent le guide via smartphone. La version numérique leur permet aussi d’avoir un contenu actualisé en temps réel, et enrichie de commentaires. De même, nous avons complètement repensé notre boutique en ligne pour coller aux habitudes des internautes, puisque la moitié d’entre eux se connecte via un mobile. Ainsi nous proposons une meilleure ergonomie et plus de visuels, le tout en Responsive Design pour s’adapter à toutes les tailles d’écran. »

Du Pakistan au Puy de Dôme : plus de 700 destinations !

Avec plus de 700 destinations à son actif, le Petit Futé est une référence en matière de guide touristique. Des destinations les plus accessibles aux plus pointues, les équipes du guide ne se refusent rien. Michel Granseigne témoigne pour nous : « Notre ambition faciliter également les globes trotteurs, et ne pas rester sur les sentiers battus du tourisme. A titre d’exemple, nous allons prochainement sortir une édition consacrée au Pakistan. Evidemment, l’idée n’est pas d’inciter les gens à se rendre dans des zones de tensions, mais de leur conseiller des adresses sûres pour qu’ils puissent découvrir le patrimoine culturel d’un pays. Nous proposons aussi une centaine de guides thématiques étendus, comme « La France coquine » ou  « Guide du pèlerin ». En bref, il en faut pour tous les goûts. ». Fort de son succès, la notoriété du Petit Futé a traversé les frontières. Ainsi le site du guide est maintenant disponible en anglais et en espagnol, et très prochainement en russe.

Céline Lopez, responsable d’édition et Michel Granseigne, de la direction commerciale du Petit Futé.

Céline Lopez, responsable d’édition et Michel Granseigne, de la direction commerciale du Petit Futé.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !